HKN-TAMPA-BAY-LIGHTNING-V-FLORIDA-PANTHERS

Crédit : AFP

Canadiens

Les Canadiens réclament Antti Niemi au ballottage

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal a réclamé au ballottage mardi le gardien Antti Niemi, qui avait été rendu disponible par les Panthers de la Floride la veille.

Gagnant de la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2010, le Finlandais connaît une saison ardue, car il en est déjà à sa troisième équipe. Il a amorcé la campagne avec les Penguins de Pittsburgh, avant d’être réclamé par le club floridien le 24 octobre.

«On a deux jeunes gardiens en ce moment et avec Montoya qui a une commotion cérébrale, ça peut être deux semaines ou deux mois dans son cas, je ne sais pas, a déclaré le DG lors d’un point de presse. Si Charlie se blesse, on tombe à Zach et []Michael] McNiven. On avait la chance d’aller chercher un gars d’expérience et on voulait protéger l’organisation devant les filets.»

Niemi a conservé une fiche de 0-4-0, une moyenne de buts alloués de 6,74 et un taux d’efficacité anémique de ,822. Son salaire pour 2017-2018 est de 700 000 $. Par ailleurs, il a côtoyé à Chicago l'actuel instructeur des gardiens du Canadien, Stéphane Waite. Ce dernier a assumé les mêmes fonctions dans la Ville des vents pendant huit ans avant son arrivée à Montréal en 2013.

Bouée de sauvetage

Le vétéran pourrait combler l’absence d’Al Montoya, aux prises avec une commotion cérébrale, chez le Tricolore. De plus, Carey Price reste à l’écart en raison d’une blessure au bas du corps. Charlie Lindgren a disputé les quatre dernières joutes des siens, tandis que Zachary Fucale agit en tant que gardien numéro 2.

«La performance de Charlie aide, mais pas pression sur un seul joueur à une position aussi cruciale, a ajouté Bergevin. On veut être prudent, [...] surtout que je ne peux pas vous donner une date quant au retour de Carey.»

«Dans un monde idéal, tu ne veux pas qu'un jeune gardien joue deux ou trois matchs par mois», a-t-il aussi dit, ouvrant ainsi implicitement la porte au retour de Fucale chez le Rocket de Laval, club-école du Canadien dans la Ligue américaine.