Crédit : Photo le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

LNH

10 joueurs qui pourraient recevoir l'appel du Temple de la renommée en 2018

Matt Larkin/ The Hockey News

Publié | Mis à jour

Teemu Selanne, Paul Kariya, Mark Recchi, Dave Andreychuk et Danielle Goyette viennent tout juste de faire leur entrée au Temple de la renommée du hockey, mais voici une liste de possibles nouveaux membres pour la cuvée de 2018.

1. Martin Brodeur

Brodeur détient à peu près tous les records de la Ligue nationale de hockey (LNH) au niveau des gardiens de but. Il mène au chapitre des victoires dans la ligue, devançant son plus proche poursuivant par 140 gains. Le Québécois a terminé sa carrière avec pas moins de quatre trophées Vézina, trois coupes Stanley, un trophée Calder et une médaille d’or olympique. Il est clair que Brodeur fera son entrée au Temple de la renommée du hockey en 2018.

2. Hayley Wickenheiser

Wickenheiser est sans contredit la meilleure joueuse de hockey de tous les temps. La hockeyeuse a terminé sa carrière avec quatre médailles d’or olympique, une nomination en tant que joueuse par excellence des Jeux de 2002, sept coupes du Monde et une coupe Clarkson. Elle détient la plupart des records offensifs au pays.

3. Martin St-Louis

La carrière que Martin St-Louis a connue est phénoménale. Le petit attaquant a conclu son parcours dans la LNH avec plus de 1000 points, deux trophées Art Ross, trois trophées Lady Byng, une coupe Stanley et une médaille d’or olympique. Il est l’un des joueurs de son époque à être le plus décoré. Rien n’est certain dans son cas, mais St-Louis a de grandes chances de faire son entrée.

4. Daniel Alfredsson

Alfredsson n’a jamais été un franc marqueur. Le Suédois n’a remporté qu’un seul trophée au cours de sa carrière, soit le trophée Calder. Le joueur de centre a tout de même récolté 1157 points lors de ses 18 saisons passées dans la LNH. Il a été un modèle à suivre tout au long de sa carrière et si Mats Sundin et Bernie Federko s’y retrouvent, il n’y a aucune raison pour laquelle Alfredsson ne pourrait être admis au Temple.

5. Jeremy Roenick

Roenick n’a jamais remporté de coupe Stanley mais a tout de même connu une glorieuse carrière dans la LNH. L’attaquant a connu deux saisons de plus de 50 buts et trois saisons de plus de 100 points avec les Blackhawks de Chicago.

6. Alexander Mogilny

L’attaquant a connu une saison de 76 buts et 127 points en 77 matchs lors de la saison 1992-1993 avec les Sabres de Buffalo. Mogilny a été le premier capitaine européen d’une formation de la LNH. Le Russe a récolté 1032 points en seulement 990 parties en carrière.

7. Theoren Fleury

Fleury a été l’un des premiers petits attaquants à se démarquer. L’athlète de 5 pi 6 po a amassé 1088 points, dont 455 filets en 1084 parties dans la LNH. Il a terminé à trois reprises dans le top dix des meilleurs marqueurs du circuit.

8. Curtis Joseph

Joseph n’a jamais remporté de trophée Vézina ou de coupe Stanley, mais il a été l’un des meilleurs gardiens de la ligue durant au moins une décennie. Le portier a terminé sa carrière avec 454 victoires en 943 joutes.

9. Keith Tkachuk

Tkachuk est l’un des quatre seuls joueurs de la LNH à avoir connu une saison de 50 buts et d'au moins 200 minutes de punition. L’attaquant pointe au 32e rang de l’histoire de la ligue au niveau des buts avec 538 réussites.

10. Manon Rheaume

Rheaume pourrait faire son entrée au Temple de la renommée du hockey en tant que bâtisseuse, mais également pour ses exploits sur la glace.


Autres noms à surveiller : Sergei Zubov, Sergei Gonchar, Rob Brind’Amour, Boris Mikhailov, Steve Larmer, Doug Wilson, Pierre Turgeon, John LeClair, Tim Thomas, Chris Osgood, Dale Hunter