Jacques Rougeau

Photo : Jacques Rougeau Crédit : Daniel Mallard/JOURNAL DE QUEBEC

Lutte

Jacques Rougeau réalise enfin un vieux rêve

Publié | Mis à jour

À l’âge de 57 ans, Jacques Rougeau déborde encore d’énergie et il a dévoilé lundi les grandes lignes d’un nouveau spectacle familial intitulé Le dernier chapitre père et fils qu’il présentera le 18 août prochain au stade de tennis Uniprix.

Ce ne sera pas un gala de lutte mais bien un spectacle d’acrobatie sans violence s’inscrivant dans le cadre du programme Leadership Mania.

Rougeau s’est associé à Ricaardoe DiDone, directeur général de l’organisme Avant tout, les enfants, pour présenter ce spectacle mettant en vedette plusieurs personnages bien connus, de même que des élèves de son école de lutte.

«C’est le plus gros projet de ma carrière, un événement rassembleur sans pareil faisant la promotion des bonnes valeurs de vie et de leadership qu’on se doit de transmettre aux enfants, a expliqué Rougeau lors d’une conférence de presse. Ce sera la réalisation d’un rêve.

«Mes fils, Jean-Jacques, Cédric et Émile, seront dans l’arène avec moi le soir du 18 août et ce sera magique, comme à l’époque, lorsque mes frères et moi avions été réunis avec notre père. Je pense que je pourrai ensuite prendre ma retraite pour de bon...»

Il n’y aura pas d’échanges de coups de poing ou de coups de pied au cours de ce spectacle. Heureusement pour Jacques car son fils Cédric, du haut de ses 6 pieds 7 pouces, 325 livres, pourrait l’assommer!

Objectif de 12 000 spectateurs

Il se dit convaincu qu’il parviendra à écouler les 12 000 billets disponibles au coût de 25 $ pour ce mégaspectacle puisque 4 000 ont déjà trouvé preneurs.

«La dynastie de la famille Rougeau fait partie de notre histoire sportive au Québec, a souligné Jacques. Je suis en mesure de le constater lors des spectacles que j’organise depuis plus de 15 ans. Celui du 18 août sera assurément le plus gros de tous.»

Rougeau prononce régulièrement des conférences dans des écoles pour parler de divers sujets qui retiennent l’attention des enfants, notamment sur le fléau de l’intimidation. Une jeune fille de 15 ans, Maxime, interprétera d’ailleurs une chanson sur l’intimidation composée par Daniel Lequerre et Julie Brind’amour, au début de la soirée du 18 août.

Un livre fort bien fait intitulé Leadership Mania, de la collection Être Citoyen, sera remis gratuitement aux enfants présents au spectacle.

«C’est un outil pédagogique pour sensibiliser les jeunes sur les bonnes valeurs de la vie», a indiqué Rougeau, fier d’avoir négocié une entente avec la Fédération provinciale des propriétaires d’autobus afin d’assurer du transport gratuit aux milliers de jeunes qui assisteront à la soirée.

Un gros autocar se promène déjà au Québec pour faire la promotion du spectacle Le dernier chapitre, père et fils.