Crédit : AFP

Patinage

Les Canadiens s’imposent à Heerenveen

Publié | Mis à jour

Le trio canadien formé d’Alexandre St-Jean, Laurent Dubreuil et Vincent De Haître a été le plus rapide à l’épreuve du sprint par équipe de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste présentée à Heerenveen, aux Pays-Bas, dimanche.

Ted-Jean Bloemen a aussi récolté l’argent au 5000 m et Ivanie Blondin le bronze au 3000 m.

En plus des médailles du jour, le Canada repartira des Pays-Bas avec l’or au second 500 m masculin, l’argent au 1500 m masculin et au départ groupé féminin, ainsi que le bronze à la poursuite par équipe féminine.

L’équipe canadienne de sprint sur la bonne voie

St-Jean, Dubreuil et De Haître ont franchi l’arrivée de la course en 1 min 19,55 s. Ils ont devancé les Norvégiens Bjorn Magnussen, Henrik Fajerli Rukke, Havard Holmefjord Lorentzen et Johann Jorgen Saeves (+0,45 s) et les Russes Artyom Kuznetsov, Ruslan Murashov et Alexey Yesin (+1,39 s).

«Pour être honnête, ce n’était même pas une si bonne course que ça, a dit Dubreuil. Aucun de nous trois ne peut dire que c’était son meilleur tour ou sa meilleure exécution. Nous avons tous les trois des éléments à travailler. Le résultat est super satisfaisant par contre. C’est formidable.»

St-Jean se hisse parmi les dix meilleurs

En finale du 1000 m, St-Jean a terminé en neuvième place du classement général avec un temps de 1:09,15, accumulant un retard de 1,18 seconde sur le gagnant, le Russe Pavel Kulizhnikov (1:07,97). Le Néerlandais Kai Verbij (+0,15 s) a fini deuxième et le Norvégien Havard Holmefjord Lorentzen (+0,31 s) troisième.

Également en action dans cette épreuve De Haître et Denny Morrison ont respectivement pris les cinquième et 19e rangs.

Bloemen a été décoré d’argent au 5000 m, terminant à 2,07 s du temps victorieux. Le Néerlandais Sven Kramer a décroché la médaille d’or, alors que le Norvégien Sverre Lunde Pederson a pris le troisième rang.

Blondin a quant à elle remporté le bronze au 3000 m, accusant un retard de 63 centièmes de seconde sur la gagnante, la Néerlandaise Antoinette de Jong. La Russe Natalia Voronina (+0,47 s) s’est faufilée au deuxième rang.