Boxe

Alvarez ne pense pas qu’il affrontera Stevenson

Publié | Mis à jour

Eleider Alvarez semble avoir perdu tout espoir d'affronter le champion WBC des mi-lourds, Adonis Stevenson.

Après des mois d’attente, le boxeur colombien, qui est aspirant obligatoire depuis novembre 2015, est convaincu que c'est plutôt Badou Jack qui se mesurera à «Superman» le 27 janvier prochain au Centre Vidéotron de Québec.

«Je ne pense pas que je vais me battre contre Stevenson. Je ne crois pas que ce combat aura lieu», a-t-il dit sans détour à TVA Sports, mardi. 

Les derniers jours ont été difficiles pour le pugiliste de 33 ans. Une photo publiée sur le compte Instagram du WBC, où l’on voit un aperçu de l’affiche d’un duel entre Jack et Stevenson, lui a fait le plus mal.

Alvarez a le sentiment que l'organisation n'a pas ses intérêts à cœur.

«Ce qui me dérange le plus, c’est le manque de respect à mon endroit. C’est ce que Stevenson voulait. Et c’est ce que le WBC semble vouloir aussi. Si le WBC a mis cette photo sur les réseaux sociaux, ce doit être le plan de match.»

À quand une offre? 

Alvarez reste dans le brouillard. Il attend toujours qu'on lui fasse une offre pour céder sa place. Une offre qu'il va ensuite analyser avec son équipe.

«C’est normal de recevoir de l’argent en compensation. Je m’attends à ça.»

Le boxeur installé au Québec depuis 2009 pense que l'heure des décisions est arrivée.

Son père, avec qui il ne parle habituellement jamais de boxe, lui a fait comprendre qu'il devait se faire respecter.

«Quand je lui ai parlé hier, il était vraiment fâché. Il m'a dit qu'on me manquait de respect et que j'avais besoin de mettre mes culottes.»

Déçu et désabusé, Alvarez promet de faire connaître sa décision très bientôt. Pour l'instant, il ne pense pas monter dans le ring le 27 janvier prochain.

(D’après un reportage de Nancy Audet, à voir dans la vidéo ci-dessus)