UFC

«Je suis super bien rodé» - GSP

Publié | Mis à jour

Georges St-Pierre ne revient pas dans un octogone pour perdre.

Le combattant québécois est convaincu d’avoir fait tout le nécessaire pour l’emporter face au Britannique Michael Bisping le 4 novembre à l’occasion de l’UFC 217 à New York.

«Je ne pourrais pas être mieux préparé. Je suis super bien rodé. Je sais que j’ai fait tout le travail nécessaire. Je n’ai pas triché. J’ai même fait des choses que je ne faisais pas avant, comme suivre une diète», a-t-il dit aux médias pendant une pause de son camp d’entraînement, mercredi, au gymnase Tristar.

Si «GSP» a dû changer de routine, c’est parce qu’il n’a jamais affronté un adversaire de la catégorie des 185 livres. Il était plutôt habitué de se battre chez les 170 lb.

«Ça fait plusieurs mois que j’élève mon poids. Je suis beaucoup plus gros et beaucoup plus puissant qu’avant.

«Ça ne se fait pas en un mois. Si tu ne prends pas de stéroïdes, tu ne peux pas monter de poids rapidement.»

Selon St-Pierre, «la raison pour laquelle je vais gagner, ce n’est pas grâce à ce que j’ai fait durant ce camp d’entraînement, mais grâce à ce que j’ai fait tout le long de ma vie pour me préparer à ça».