Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Impact

Oyongo part en Europe

Publié | Mis à jour

C’est Joey Saputo qui a largué la plus grosse bombe de la journée, mais Ambroise Oyongo n’était pas à court de munitions quand il s’est présenté devant les médias.

«La décision a été prise, je ne vais pas rester, a lancé l’arrière gauche camerounais. J’ai eu de meilleures offres ailleurs. Je veux réaliser mes rêves.

«Je sais où je vais jouer, mais c’est confidentiel pour le moment. Je vais jouer en Europe.»

Oyongo serait sans doute parti plus tôt s’il n’avait pas subi une sérieuse blessure au genou droit l’été dernier.

«À cause de ma blessure, j’ai manqué beaucoup d’équipes plus grosses que celle où je vais aller. C’est un tremplin pour que, dans un an ou deux, je retrouve des équipes du niveau de celles qui me voulaient il y a six mois.»

Ciman est heureux ici

Les nouvelles étaient meilleures en ce qui concerne Laurent Ciman, qui a affirmé vouloir rester encore longtemps avec l’Impact.

«Mon souhait est de rester ici, et pourquoi ne pas faire comme Patrice et de finir ici. Il me reste une saison à mon contrat et je désire rester en MLS.»

L’arrière de 32 ans a assuré qu’il était heureux à Montréal et qu’il s’y sentait chez lui.

Ce n’est toutefois pas lui qui a été nommé Joueur défensif de l’année, titre qui est revenu à Daniel Lovitz, à la surprise générale. Rappelons que Lovitz a été invité au camp d’entraînement alors que celui-ci se terminait quelques jours plus tard.

«Il y a une opportunité qui s’est présentée à moi avec la blessure d’Ambroise. Je ne devais pas flancher et ça a été une année spectaculaire pour moi à cet égard», a affirmé le joueur américain.

Ignacio Piatti a été nommé, pour une troisième saison d’affilée, Joueur par excellence de l’équipe.

Ballou veut rester

Autre dossier chaud, le cas Ballou Tabla, qui a fait couler beaucoup d’encre quand il a fait une courte grève au mois d’août à la suite d’un transfert vers l’Europe qui n’a pas eu lieu. On l’a peu vu par la suite et il a tenu à éclaircir la situation.

«J’étais blessé quand la situation est survenue, je n’ai pas voulu m’embarquer dans des situations comme ça, assure le joueur de 18 ans. Il y avait des personnes autour de moi et j’ai voulu les laisser gérer mon cas et ça n’a pas été la meilleure solution.

«La prochaine fois, ça sera moi qui prendrai les décisions et qui déciderai ce que je veux faire pour mon futur et j’en assumerai les conséquences.»

Il a toutefois assuré qu’il avait l’intention d’être de retour avec le Bleu-blanc-noir la saison prochaine.