Canadiens

Le retour du balancier

Jonathan Bernier

Publié | Mis à jour

On savait que ça arriverait un jour. Après 14 victoires consécutives, le Canadien de Montréal s’est finalement incliné devant les Maple Leafs de Toronto. Non sans avoir chèrement vendu sa peau.

À VOIR

Il aura fallu un but d’Auston Matthews, en prolongation, pour mettre fin à cette séquence. Au terme d’une contre-attaque en surnombre, la vedette des Leafs a accepté le relais de William Nylander avant de tromper la vigilance de Carey Price pour la deuxième fois de la rencontre et donner une victoire de 4-3 à sa formation, samedi au Centre Bell.

Il y avait un bail que les partisans torontois, encore une fois présents en grand nombre, n’avaient pas célébré un triomphe de leurs favoris à Montréal. La dernière victoire des Leafs au Centre Bell remontait au 1er octobre 2013.

Le Canadien n’a pas à rougir de sa performance. Il a mis à l’épreuve Frederik Andersen à 34 reprises, obtenant sa part de chances de marquer.

«On aurait préféré récolter deux points. Au moins, c’est un pas dans la bonne direction, a indiqué Jonathan Drouin, auteur de son premier but dans l’uniforme du Canadien. Il y a encore des choses à travailler, mais on s’est bien débrouillés défensivement. On a marqué trois buts.»

Soulagement pour Galchenyuk

On a récemment fait tout un plat de la présence d’Alex Galchenyuk au sein de la quatrième unité. Même si les nombreuses questions à ce sujet ont paru irriter Claude Julien par moments, elles étaient tout à fait légitimes.

D’ailleurs, c’est la position qu’occupait l’attaquant de 23 ans pour la visite des Maple Leafs.

Toutefois, Galchenyuk a profité des quelques missions offensives qu’on lui a confiées pour inscrire son premier but de la saison.

Un but qui se voulait également le premier de l’attaque massive du Tricolore depuis le début de la campagne. Une première conversion en 15 tentatives.

«C’est un soulagement. C’est toujours plaisant de marquer un but dans la Ligue nationale de hockey (LNH), a convenu Galchenyuk, dont la célébration témoignait bien de son état d’esprit. Au cours des derniers matchs, je sentais que ce n’était plus qu’une question de temps, que je devais demeurer patient.»

Par ailleurs, environ une fois par période, Galchenyuk a été désigné pour prendre la place d’Artturi Lehkonen à la droite de Max Pacioretty et de Drouin. Sans doute un petit bonbon pour éviter qu’il ne sombre dans la déprime.

Mete impressionne encore

Dans cette défaite, Victor Mete a une fois de plus pris du galon. Opposé au trio d’Auston Matthews toute la soirée, il a bien paru. Son calme avec la rondelle et sa capacité à prendre les bonnes décisions, malgré la pression de l’adversaire, surprend de match en match. Samedi soir, il a foulé la glace pendant 22 min 26 s Seul Shea Weber (27:16) a été plus occupé que lui.

Une chose est certaine, ce n’est pas Mete qui écopera lors du retour de David Schlemko. Joe Morrow est plus près de Laval que le jeune homme peut l’être de London. Quant à Jordie Benn, il risque de visiter les gradins pendant le voyage californien qu’entreprendra le Canadien mardi à San Jose.

Price chancelant

Quant à Price, il n’a pas connu sa meilleure rencontre. Un Price au meilleur de son art aurait stoppé les trois premières rondelles qui l’ont déjoué.

Trompé par la trajectoire du tir de James van Riemsdyk sur le premier but, il a perdu pied tout juste avant que Matthews ne décoche un vif tir des poignets 44 secondes plus tard.

«La lame de mon patin s’est accrochée dans la glace», a-t-il expliqué une fois de retour au vestiaire.

Sur celui de Patrick Marleau, il a été incapable de maîtriser le disque qui se promenait dans son demi-cercle. Sur cette séquence, il faut cependant noter que Karl Alzner et Jacob de La Rose, à proximité, n’ont rien fait pour venir en aide à leur gardien.

Toujours est-il que la moyenne de Price se situe à 3,45 depuis le début de la saison. Il affiche également un ronflant taux d’efficacité de ,885. Il n’y a que lors de la visite à Buffalo qu’il s’est vraiment surpassé.

FAITS SAILLANTS

Prolongation

00:48 - BUT! Auston Matthews donne la victoire aux siens grâce à un lancer précis qui bat Carey Price.

00:00 - Début de la période de prolongation.

3e période

00:00 - Début de la troisième période.

2e période

17:38 - Tyler Bozak est puni pour avoir accroché Charles Hudon.

12:43 - BUT! Patrick Marleau profite de la confusion dans le demi-cercle de Carey Price pour créer l'égalité 3-3.

11:33 - BUT! Jonathan Drouin inscrit son tout premier but dans l'uniforme des Canadiens en redirigeant la passe de Karl Alzner. (À voir dans la vidéo ci-dessus)

04:04 - Brandon Davidson est puni pour avoir accroché William Nylander.

00:00 - Début de la deuxième période.

1re période

16:49 - BUT! Alex Galchenyuk marque son premier but de l'année grâce à un lancer parfait, en avantage numérique. Charles Hudon obtient son premier point de l'année.

15:22 - Nazem Kadri est puni pour bâton élevé à l'endroit de Shea Weber.

10:00 - Karl Alzner est puni pour double-échec à l'endroit de Mitch Marner.

08:16 - BUT! Auston Matthews donne les devants aux siens quelques secondes après le but de Van Riemsdyk grâce à un lancer des poignets parfait.

07:32 - BUT! James van Riemsdyk crée l'égalité en dirigeant la rondelle au filet après la mise en jeu à la droite de Carey Price.

02:19 - BUT! Jeff Petry ouvre la marque de la pointe à la suite d'une belle passe de Jonathan Drouin.

00:00 - Début de la rencontre.