Crédit : AFP

LNH

Pierre Dorion tient à conserver les services de Kyle Turris

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa et Kyle Turris ne sont pas parvenus à s’entendre sur les termes d’une prolongation de contrat, cet été. Toutefois, le directeur général Pierre Dorion ne croit pas qu’il devra se défaire de son joueur de centre.

«Les deux côtés travaillent très fort pour conclure une nouvelle entente et je crois que de la manière dont Kyle a joué lors des trois premiers matchs de la saison nous démontre qu’il est un joueur très spécial pour nous, a déclaré Dorion, dans une entrevue avec le réseau TSN. De notre côté, il n’y a aucune panique. Il nous reste encore huit mois avant la période des joueurs autonomes, alors nous avons vraiment espoir que nous allons parvenir à quelque chose de bien.»

En trois rencontres cette année, Turris a récolté une mention d’aide et a passé en moyenne 21 minutes sur la patinoire par match.

La saison dernière, l'attaquant a inscrit un record personnel de 27 buts et une récolte totale de 55 points en 78 rencontres avec Ottawa.

En 19 duels éliminatoires, il a ajouté 10 points à sa fiche, dont quatre buts.

Pas sur la même longueur d’onde

Selon un journaliste de TSN, Turris serait à la recherche d’un contrat de sept ou huit ans. Du côté de l’organisation ontarienne, les dirigeants ne voudraient pas s’assurer les services du joueur de 28 pour une période aussi longue.

Si les deux parties n’arrivent pas à s’entendre, le joueur pourrait servir de monnaie d’échange vers le début de l’année 2018.

L’athlète originaire de la Colombie-Britannique entame présentement la dernière année de son contrat qui lui rapporte 3,5 millions $ en moyenne.

En plus de Turris, Mark Stone, Cody Ceci, Johnny Oduya, Chris Wideman et Fredrik Claesson devront tous négocier de nouvelles ententes d’ici la prochaine campagne.