#LavoieDubé

Fleury ne pourrait être plus fier d'être à Vegas

Publié | Mis à jour

Les Golden Knights de Vegas sont invaincus en trois matchs (3-0-0) et Marc-André Fleury a eu son mot à dire dans ce départ canon.

Écoutez l'entrevue avec Renaud Lavoie et Dany Dubé dans la vidéo, ci-dessus.

Le gardien sorelois n’a concédé que quatre buts depuis le début de la saison, avec un excellent taux d’efficacité de ,963. S’attendait-il à être le héros de l’équipe?

«Je pense que je mentirais si je disais oui!», s'est-il esclaffé, jeudi, lors d’un entretien téléphonique à l’émission #LavoieDubé, à TVA Sports.

«J’avais quand même confiance. On a de bons joueurs. Les gars travaillent fort et on a réussi à arracher deux victoires serrées. Le dernier match, à domicile, a vraiment été bon pour nous.»

Les coéquipiers de Fleury ne tarissent pas d’éloges à son endroit. Mais il essaie de demeurer humble, puisque la saison est jeune.

«C’est flatteur. Je suis fier de notre début de saison. Tu gagnes en équipe en jouant en équipe. C’est aussi grâce aux gars en avant de moi qu’on gagne», a-t-il laissé tomber.

Il se dit d’ailleurs impressionné par deux de ses anciens coéquipiers chez les Penguins de Pittsburgh qu’il retrouve au Nevada.

«James Neal est en feu. Il en fait beaucoup pour nous», souligne-t-il au sujet du marqueur de cinq buts.

«David Perron (deux aides) a un bon début de saison. Je crois que c’est parce qu’il a plus de temps de glace. Il contrôle bien la rondelle et il a de bonnes chances de marquer.»

«Vegas Strong»

Fleury est aussi revenu sur la tragédie qui est survenue à Las Vegas, la semaine dernière, lorsqu’un tireur fou a ouvert le feu sur d’innocentes personnes pendant un spectacle extérieur.

Plus de 50 personnes y ont perdu la vie.

«Ce soir-là, c’était après un match. J’ai vu à la télé ce qui se passait. Je savais que quelques coéquipiers allaient manger et je m’inquiétais. Finalement, tout était correct.

«Les jours d’après ont été difficiles à Vegas. C’est horrible ce qui est arrivé. C’est formidable comment tout le monde a réagi. Ils voulaient donner du sang et aider les gens.»

À leur ouverture locale, mardi, les Golden Knights ont tenu une cérémonie émouvante pour rendre homme aux victimes, mais aussi les intervenants qui ont sauvé des vies.

«Les premiers répondants sur place ont aidé les gens à sortir de là. La police est rentrée dans l’hôtel [pour coincer le tireur]. Je trouve bien qu’on leur dise merci et que la foule les applaudit.»