Canadiens

#LavoieDubé : que faire avec Galchenyuk?

Publié | Mis à jour

Rétrogradé au quatrième trio lors de l’entraînement de mercredi, Alex Galchenyuk a été, encore une fois, le sujet du jour pour les mauvaises raisons.

«C’est un dossier médiatique, mais c’est aussi un dossier d’équipe», a mentionné notre journaliste Renaud Lavoie, en soirée, à #LavoieDubé.

«C’est très loin d’être banal de mettre un joueur aussi talentueux sur un quatrième trio», a-t-il ajouté.

Le jeune attaquant, qui en est tout de même à sa sixième saison dans la LNH, n’a pas amassé de point en quatre matchs jusqu’à maintenant, après un camp d’entraînement plutôt ordinaire.

Il semble bien que l’entraîneur Claude Julien, tout comme son prédécesseur Michel Therrien, ne parvient pas à trouver une chaise à cet attaquant visiblement en panne de confiance.

«C'est un joueur un flottement, a mentionné l’analyste Dany Dubé. On saupoudre du Galchenyuk un peu partout. Habituellement, tu fais ça avec des joueurs d'énergie, des joueurs un peu plus unidimensionnels. Là, on le fait avec un joueur qui a plus d'envergure offensivement, mais qui ne parvient pas à trouver sa niche au sein d'une organisation.»

Les ennuis de Galchenyuk ne rendent pas la tâche facile à l’entraîneur.

«C'est parce que l'entraîneur chef regarde ça et se dit "il perd tellement la rondelle souvent qu'il va freiner mon premier, mon deuxième trio. Là on est rendus qu'il freine le troisième trio et je suis obligé de l'envoyer sur le quatrième"», a expliqué Renaud.

Que faire avec ce joueur capable du meilleur et du pire? C’est à voir dans la vidéo ci-dessus.