Impact

Les Red Bulls gagnent et l'Impact est officiellement éliminé

Publié | Mis à jour

C’est la fin pour l’Impact, qui a officiellement été éliminé de la course aux séries samedi soir.

C’est une victoire de 3 à 0 des Red Bulls de New York sur les Whitecaps de Vancouver qui a officialisé la fin des espoirs du Bleu-blanc-noir.

Les Taureaux ont 46 points, alors que l’Impact en compte 39. Avec deux matchs à disputer, il n’est mathématiquement plus possible que les Montréalais rattrapent les New-Yorkais.

L’Impact aura donc été incapable de franchir la ligne rouge qui le séparait d’une place en séries de fin de saison.

Soubresaut

Il s’agit d’un soubresaut pour les Red Bulls, qui avaient été incapables de remporter la victoire à leurs huit matchs précédents (0-3-5), laissant ainsi la porte grande ouverte à l’Impact.

Le Bleu-blanc-noir s’est montré incapable de profiter de l’occasion en ne remportant qu’une seule victoire à ses huit dernières rencontres (1-7-0).

Au cours de cette période, l’équipe de Mauro Biello a multiplié les faux pas en s’inclinant notamment contre deux des pires formations de la MLS, le Minnesota et le Colorado.

Étrangement, la seule victoire de cette séquence malheureuse est survenue contre le Toronto FC, la meilleure formation du circuit Garber.

Jouer pour un poste

Avec deux rencontres à disputer d’ici la fin du calendrier régulier, plusieurs joueurs vont tenter de se mettre en évidence pour s’assurer d’un poste l’an prochain.

Mauro Biello pourrait aussi en profiter pour donner un peu de temps de jeu à certains jeunes joueurs qui n’en ont pas eu beaucoup cette année.

On pense entre autres au gardien Maxime Crépeau, de même qu’aux milieux Louis Béland-Goyette et David Choinière.

L’Impact va visiter Toronto dimanche prochain et va conclure la saison en recevant le Revolution de la Nouvelle-Angleterre au stade Saputo le dimanche 22 octobre.

Il s’agira, pour les partisans, d’une dernière occasion de saluer Patrice Bernier. Le capitaine disputera alors son dernier match dans le maillot bleu-blanc-noir et la journée lui sera d’ailleurs destinée.

Il accrochera ensuite ses crampons, mettant un terme à une carrière qui aura duré 18 ans.