Photo : Le milieu Samuel Piette touche un peu moins de 100 000 $ annuellement en vertu de son contrat avec l'Impact de Montréal. Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

Impact

L'Impact, 18e masse salariale en MLS

Publié | Mis à jour

L’Association des joueurs du Major League Soccer (MLS) a publié jeudi sa liste exhaustive des salaires des joueurs du circuit, en date du 15 septembre dernier.

La liste permet de comprendre que l’Impact de Montréal a une masse salariale de 6,32 millions $, la cinquième moins élevée en MLS. Ses joueurs les mieux payés sur une base annuelle, garanties compensatoires incluses, étaient à ce moment le milieu offensif suisse Blerim Dzemaili (750 000 $) et l’attaquant italien Matteo Mancosu (719 542 $).

Le défenseur belge Laurent Ciman (661 667 $), ainsi que les milieux argentins Ignacio Piatti (450 000 $) et Andrés Romero (405 000 $) complètent le top 5 des membres les mieux rémunérés de l’effectif montréalais. À noter que les chiffres de la liste datent d'avant la prolongation de contrat octroyée à Piatti.

Avant sa nouvelle entente de deux ans, l’attaquant québécois Anthony Jackson-Hamel touchait 66 150 $. Toujours chez les Québécois, le nouveau venu Samuel Piette commande un salaire de 99 234 $ et Ballou Tabla reçoit 79 000 $.

Le Brésilien Kaka, vedette de l’Orlando City SC et ancien récipiendaire du Ballon d’Or, est le joueur le plus riche en MLS en vertu d’un salaire total de 7,17 millions $. L’attaquant italien du Toronto FC Sebastian Giovinco (7,115 millions $) vient au deuxième rang. Son coéquipier américain Michael Bradley (6,5 millions $) complète le podium.

Quatre joueurs de l’Impact touchent moins de 60 000 $ annuellement, selon le syndicat. Il s’agit des Québécois Louis Béland-Goyette (54 250 $) et David Choinière (54 075 $), ainsi que du défenseur américain Kyle Fisher (53 004 $) et du milieu bélizien Michael Salazar (54 075 $).

Avec deux rencontres à disputer au calendrier régulier 2017 au moment d'écrire ces lignes, l'Impact (11-15-6, 39 points) figurait au septième rang de l'Association de l'Est, quatre points derrière les Red Bulls de New York et le dernier échelon donnant accès aux séries.

Le Toronto FC, meilleure équipe en MLS cette saison, compte la masse salariale la plus élevée de la ligue nord-américaine de soccer professionnel, à 22,55 millions $.

Les salaires des joueurs de l’Impact (compensations financière garanties incluses) :

Blerim Dzemaili, milieu : 750 000 $
Matteo Mancosu, attaquant : 719 542 $
Laurent Ciman, défenseur : 661 667 $
Ignacio Piatti, milieu : 450 000 $
Andrés Romero, milieu : 405 000 $
Dominic Oduro, milieu : 330 000 $
Deian Boldor, défenseur : 324 000 $
Hernan Bernardello, milieu : 288 000 $
Victor Cabrera, défenseur : 260 000 $
Marco Donadel, milieu : 257 328 $
Hassoun Camara, défenseur : 255 000
Patrice Bernier, milieu : 165 000 $
Evan Bush, gardien : 136 750 $
Shamit Shome, défenseur : 128 500 $
Shaun Francis, défenseur : 123 333 $
Eric Kronberg, gardien : 105 000 $
Wandrille Lefèvre, défenseur : 104 500 $
Ambroise Oyongo, défenseur : 100 000 $
Samuel Piette, milieu : 99 234 $
Maxime Crépeau, gardien : 79 083 $
Ballou Tabla, milieu : 79 000 $
Daniel Lovitz, défenseur : 78 750 $
Nick DePuy, défenseur : 72 500 $
Chris Duvall, défenseur : 70 875 $
Anthony Jackson-Hamel : 66 150 $
David Choinière, milieu : 54 075 $
Michael Salazar, milieu : 54 075 $
Louis Béland-Goyette, milieu : 54 250 $
Kyle Fisher, défenseur : 53 004 $