Tennis

Denis Shapovalov donne la victoire au Canada

Publié | Mis à jour

En remportant son deuxième match de simple, dimanche après-midi, à Edmonton, l’Ontarien Denis Shapovalov a permis au Canada de vaincre l’Inde 3-2 en rencontre de barrage du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Shapovalov, qui occupe le 51e rang au classement de l’ATP, s’est imposé en trois manches de 6-3, 7-6 (1) et 6-3 face à Ramkumar Ramanathan, 154e au monde.

L’Ontarien de 18 ans a eu besoin de 2 h 05 min pour venir à bout de son adversaire, qu’il a dominé 30-8 au chapitre des coups gagnants. Shapovalov a toutefois cumulé 21 fautes directes alors que son opposant en a commis 14.

Le Canadien a également connu un bon match au service en dépit de ses cinq doubles fautes. Il a notamment réussi six as et 54 % de ses premières balles. Il a également remporté 79 % des points lorsque sa première balle était en jeu.

En plus de briser l’Indien de 22 ans à deux reprises, Shapovalov a remporté toutes ses parties au service.

Mission accomplie

Pour une septième année consécutive, la troupe du capitaine Martin Laurendeau a assuré sa qualification pour le Groupe mondial qu’il joindra en 2018.

Ramanathan a signé la première victoire de l’Inde dans cette rencontre de barrage, vendredi soir, alors qu’il a défait l’Ontarien Brayden Schnur, 202e au monde, en quatre manches de 5-7, 7-6 (4), 7-5 et 7-5.

Pour sa part, Shapovalov a remporté ses deux matchs de simple. Outre Ramanathan, il a également défait Yuki Bhambri, 157e au monde, en cinq manches de 7-6 (2), 6-4, 6-7 (6), 4-6 et 6-1, vendredi.

Daniel Nestor et Vasek Pospisil ont également contribué aux succès de la formation canadienne en remportant le match de double, samedi après-midi, face à Rohan Bopana et Purav Raja en quatre manches de 7-5, 7-5, 5-7 et 6-3.

Dans le cinquième et dernier match, qui n’avait plus vraiment d’enjeu, Schnur s’est incliné en trois manches de 6-4, 4-6 et 6-4 devant Bhambri.