Toronto Blue Jays v Boston Red Sox

Crédit : AFP

Blue Jays

Marco Estrada veut rester avec les Blue Jays

Publié | Mis à jour

Alors que s’achève une saison difficile pour les Blue Jays et inconstante pour Marco Estrada, le lanceur a exprimé son désir de signer un nouveau contrat cet hiver pour rester à Toronto dans des propos relatés par le Toronto Star, mardi.

Il ne reste plus que trois départs au futur joueur autonome sans compensation pour convaincre la direction des Blue Jays de lui faire une offre de contrat.

«Je pense que cette équipe sait depuis que je suis là que je veux en faire partie et j’espère en faire partie l’an prochain, a avoué le droitier de 34 ans. Je sais que ce sport est une business et que tu n’as pas toujours ce que tu veux.

«J’espère qu’ils peuvent me faire une bonne offre ou juste une offre pour me garder, parce que j’aimerais revenir.»

Au moment d’écrire ces lignes, Estrada affichait un dossier de huit victoires contre autant de revers et une moyenne de 4,96 points mérités en 30 départs.

En juin et en juillet, le Mexicain a vécu un passage à vide de cinq revers en neuf départs, lors duquel sa moyenne de points mérités s’est élevée à 9,52. Des rumeurs d’échange l’envoyaient chez un aspirant au titre de la Série mondiale.

«Lancer est une chose, je suis confortable au monticule peu importe la situation sur le terrain, mais voir quelqu’un mentionner que tu t’en vas; j’entendais quelque chose de nouveau presque chaque jour.»

«Au début cela ne me dérangeait pas, mais au fil des semaines tout a commencé à rentrer dans ma tête jusqu’au point où je me suis rendu compte que j’étais en difficulté.»

Estrada a révélé avoir connu d’autres problèmes qui n’étaient pas liés au baseball.

Avec J.A. Happ, Aaron Sanchez, Marcus Stroman, R.A. Dickey et Francisco Liriano, Estrada a fait partie de la rotation de lanceurs qui a permis aux partisans de Torontois de rêver en 2016, quand les Indians de Cleveland ont éliminé les Blue Jays en finale de la Ligue américaine. Cette année-là, il avait même été invité au match des étoiles. Lors de la campagne précédente, sa fiche de 13-8 et sa moyenne de points mérités de 3,48 lui avaient valu un 10e rang au scrutin pour l’obtention du trophée Cy Young dans l’Américaine.