MLS

Explosion offensive pour l’Atlanta United FC

Publié | Mis à jour

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a du se débrouiller à court de deux hommes pendant la majeure partie de la rencontre, et l’Atlanta United FC en a profité pour l’emporter au compte de 7-0, mercredi au Mercedes-Benz Stadium.

Xavier Kouassi a été chassé à la suite d’un coup de crampons dès la 16e minute, tandis qu’Antonio Mlinar Delamea a écopé d’un rouge après avoir bloqué un tir du bras, à la 38e minute.

Il s'agit d’un record de la Major League soccer (MLS), à égalité avec trois autres résultats, pour la victoire par la plus grande marge de buts.

Josef Martinez a complété son tour du chapeau à la 39e minute, en marquant sur un deuxième tir de pénalité.

Anton Walkes, Kevin Kratz, Yamil Asad et Hector Villalba ont été les autres buteurs des favoris locaux.

Atlanta a cadré 10 de ses 21 frappes et contrôlé le ballon pendant 75,9 % du temps. Le Revolution n’a pas été en mesure de tenter un seul tir dans la rencontre, une première dans l'histoire de la MLS.

Cette victoire permet à la formation de la Géorgie de s’emparer de la cinquième place dans l’Association de l’Est en vertu d’une récolte de 42 points.

Les Red Bulls de New York ont ainsi chuté au sixième rang et dernier rang donnant accès aux éliminatoires avec 41 points, soit cinq de plus que l’Impact de Montréal.