Kansas City Chiefs v New England Patriots

Crédit : AFP

NFL

Alex Smith dit que la saison 2017 est sa dernière avec les Chiefs

Publié | Mis à jour

Alex Smith pense que la saison 2017 sera sa dernière dans l’uniforme des Chiefs de Kansas City.

Le quart-arrière sent que son séjour de cinq campagnes chez les Chiefs est «absolument» terminé, «sans l’ombre d’un doute.»

Smith a été consterné par l’échange qui a permis aux Chiefs d’améliorer leur rang de sélection au dernier repêchage pour mettre la main sur le quart Patrick Mahomes II avec le 10e choix au total.

«C’est une pilule difficile à avaler, a avoué le vétéran de 33 ans dans une entrevue qui paraîtra à l’émission In Depth With Graham Bensinger. Nous aurions pu acquérir tel ou tel autre joueur à d’autres positions.»

Les Chiefs n’ont pas été pas été les seuls à porter le bonnet d’âne dans cette entrevue. Smith ne s’est pas montré flatteur envers les 49ers de San Francisco, l’équipe qui l’avait remplacé par Colin Kaepernick vers la fin de son passage en Californie en 2012 – un séjour commence au début de sa carrière en 2005.

«La culture dans cet édifice n’était pas bonne, a-t-il déclaré. Malsaine. Complètement dysfonctionnelle. Des gens différents sur de différentes longueurs d’onde, complication compliquée, pas de but précis dans l’édifice en entier. Divisé. Ça se rendait dans le vestiaire.

«Le vestiaire était très divisé : l’attaque, la défense, les unités spéciales. Ce n’était pas une entité unie. Tout le monde ne priorisait pas l’équipe. Je pense que toutes ces choses dysfonctionnelles viennent à l’opposé de ce qu’ont les organisations et équipes saines dans leur environnement.»

Smith tient ces propos alors qu’il vient d’offrir possiblement la meilleure performance offensive de la première semaine d’activité de la saison 2017 de la NFL, soit des gains de 368 verges aériennes et quatre touchés dans une victoire spectaculaire de 42-27 des Chiefs sur les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, champions en titre du Super Bowl.