Canadiens

Jonathan Drouin fort sous pression

Jonathan Drouin fort sous pression

Félix Séguin

Publié 12 septembre
Mis à jour 12 septembre

Je ne m'en cache pas, j'ai toujours aimé Jonathan Drouin.

Que ce soit dans le Ligue Midget AAA, dans la LHJMQ ou dans la LNH, il a toujours été un joueur dynamique, explosif et créatif. C'est un athlète qui aime les défis et la pression. Il a du caractère et du cran et j'aime cette attitude.

Le patineur de 22 ans a toujours bien réagi sous la pression. J'ai le sentiment qu'il devient meilleur quand les projecteurs sont tournés vers lui.

C'est pour cette raison que je ne suis pas surpris qu'il dise publiquement qu'il veuille devenir le centre du premier trio des Canadiens de Montréal.

Je suis retourné dans mes souvenirs et je me suis rappelé des événements lors desquels Drouin avait bien composé avec la pression.

À 16 ans, il a marqué le but gagnant en prolongation dans le match numéro 7 contre les Remparts à Québec devant 11 093 spectateurs au Colisée Pepsi.

À 17 ans seulement, il a décroché un poste avec l'équipe canadienne junior et il a été le joueur par excellence des séries éliminatoires dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Et quand il est revenu dans la Ligue nationale après sa grève et son séjour dans la Ligue américaine, il a répondu aux attentes avec une récolte de 16 points en 19 matchs à son retour avec le Lightning.

Et là, il veut occuper le rôle de joueur de centre no 1 des Canadiens de Montréal. Il ne faut pas se surprendre qu'il se mette cette pression sur ses épaules.

Maintenant. N'ayons pas des attentes irréalistes à l'endroit de Drouin. Il ne marquera pas 50 buts et ne récoltera pas 100 points à sa première saison à Montréal. Non. Du tout.

À très court terme, c'est-à-dire cette saison, je crois qu'il est réaliste de penser qu'il puisse marquer entre 20 et 25 buts et récolter entre 55 et 60 points.

Ensuite, à long terme, je pense que sa courbe de production ira en s'améliorant. On s'en reparlera à ce moment.

À l'aile ou au centre?

Claude Julien veut donner une chance à Drouin de se faire valoir au centre. C'est une bonne décision et j'ai hâte de voir les résultats. On le verra au camp d'entraînement et en début de saison.

Toutefois, je crois que Drouin sera plus efficace comme ailier. Il a été repêché comme un ailier et il a joué la plupart du temps comme ailier avec le Lightning de Tampa Bay.

Moi, j'aimerais voir Drouin jouer à l'aile avec Alex Galchenyuk comme joueur de centre. Galchenyuk a besoin de retrouver sa confiance et ses repères et je crois que Drouin pourrait lui permettre de le faire grâce à son énergie et sa vision du jeu.

Mais, on verra. Voyons ce que Drouin peut faire dans un premier temps comme joueur de centre avec Max Pacioretty.

Il est vraiment temps que le camp d'entraînement prenne son envol. Assez les paroles, place à l'action.