Canadiens

Michel Therrien revient sur sa relation avec Alex Galchenyuk

Publié | Mis à jour

Lors de la longue entrevue qu’il a accordée sur les ondes de TVA Sports, l’ancien entraîneur-chef des Canadiens, Michel Therrien, est revenu sur sa relation avec Alex Galchenyuk.  

À voir aussi : Therrien raconte le jour de son congédiement

Bien qu’il soit prêt à jouer n’importe où, le jeune attaquant aurait une préférence quant à sa position.

«C’est sûr qu’il préférerait jouer au centre. On savait qu’Alex était un joueur avec un potentiel pour jouer sur les deux premiers trios et on n’en avait pas beaucoup. On avait un jeune qui rentrait à 18 ans et on a compris assez vite que sa compréhension du jeu n’était pas à 100% et qu’il ne pouvait pas tout de suite évoluer à cette position.»

Therrien insiste sur le fait qu'avant toute chose, il était crucial de ne pas bousiller la précieuse confiance de son poulain.

«Quand tu développes un jeune, il ne faut pas que tu développes seulement son coup de patin, son lancer, son positionnement... Parce que ces jeunes-là ont une confiance et il ne faut pas qu’ils la perdent. Un athlète qui perd sa confiance, c’est très néfaste.»

Celui qui a dirigé les Canadiens de 2000 à 2003, puis de 2012 jusqu’au 14 février 2017, apprécie toutefois la progression constante que réalise Galchenyuk d'une année à l'autre.

«Sa courbe [de progression], pour moi, elle est très bonne. Il ne faut pas oublier qu’il y a deux ans, il a marqué 30 buts. Avant sa blessure [en 2016-2017], il était dans les 10 premiers marqueurs.»

Le troisième choix au total durant l’encan de 2012 n’était pas dans de bonnes dispositions lorsqu’il est revenu au jeu après avoir subi une blessure au genou au cours de la dernière saison.

«J’ai tout de suite pu constater qu’il n’était pas au même niveau. Sa condition physique ne se situait pas au même niveau que les autres. Dans ce temps-là, tu perds ta fraction de seconde, ta vitesse. Il était un peu craintif quant à sa blessure au genou.»   

Voyez les commentaires de Michel Therrien à propos de Galchenyuk dans la vidéo ci-dessus.