Crédit : AFP

Europe

Manchester City humilie Liverpool

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Manchester City a frappé un grand coup en écrasant Liverpool (5-0), tandis qu'Arsenal a stoppé l'hémorragie en s'imposant contre le modeste Bournemouth (3-0), samedi lors de la 4e journée de Premier League.

Les Londoniens de Chelsea et Tottenham ont aussi assuré à l'extérieur chez deux ambitieux.

Les champions 2017 (9 pts) ont battu les champions 2016 de Leicester (2-1), tandis que les «Spurs» (7 pts) ont dominé Everton (3-0).

Pep Guardiola et ses hommes n'ont fait qu'une bouchée des «Reds», envoyant un message fort au reste de la Premier League: il faudra compter avec eux.

Pourtant, Jürgen Klopp et les siens s'étaient montré dangereux avant l'exclusion de Sadio Mané pour un violent contact avec la tête du gardien Ederson (37). Mais, déjà menés après l'ouverture du score d'Agüero (25), ils ont été incapables d'exister après l'incident, encaissant quatre buts sans même parvenir à tirer au but.

Après le carton rouge, Jesus (45+6, 53) puis Sané (77, 90+1) y sont allé ensuite de leur doublé pour humilier les "Reds".

Arsenal souffle

Une défaite aurait été catastrophique pour Arsène Wenger après un mercato et un début de championnat ratés.

Mais ses «Gunners» n'ont jamais été en danger. Welbeck a mis les siens dans la bonne direction dès le début du match (6), puis Lacazette a inscrit son deuxième but de la saison (27) avant que Welbeck, encore, ne scelle le match (50).

Attention toutefois à ne pas s'enflammer, les «Cherries» sont à la dérive, avec une quatrième défaite de suite et un seul petit but inscrit depuis le début du championnat.

Chelsea trop fort pour Leicester

Prometteur pour les «Blues». Non seulement, les hommes d'Antonio Conte ont arraché la victoire dans la douleur grâce à Morata (42) et Kanté (50), résistant au retour des «Foxes» en fin de match, mais ils ont en plus enregistré le retour d'Hazard.

Le Belge, blessé à une cheville depuis juin, est entré en fin de match pour disputer ses premières minutes de jeu de la saison.

Tottenham impérial à Everton

Les «Spurs» ont enfin renoué avec la victoire, Kane avec les filets.

Mauricio Pochettino et sa bande n'avaient pas gagné depuis la première journée à Newcastle (2-0), enchaînant ensuite une défaite contre Chelsea (2-1) et un nul contre Burnley (1-1).

Les revoilà sur le chemin du succès, grâce notamment à un doublé de Kane (28, 47) encadrant la réalisation d'Eriksen (42).