Alouettes

Les Lions écrasent les Alouettes

Publié | Mis à jour

Les malheurs des Alouettes de Montréal se sont poursuivis vendredi soir, au BC Place de Vancouver. Cette fois-ci, ce sont les Lions de la Colombie-Britannique qui leur ont infligé un cuisant revers de 41-18.

Il s’agit d’une quatrième défaite consécutive et d’une sixième en sept matchs pour la troupe de Jacques Chapdelaine, qui n’a jamais été dans le coup face aux Lions.

Malgré la perte en début de rencontre de leur quart-arrière Travis Lulay, qui a été lourdement plaqué par John Bowman, les favoris de la foule n’ont pas tardé à imposer leur rythme.

Appelé en relève, le quart Jonathan Jennings a connu un bon match, réussissant notamment deux passes de touché. Il a d’abord rejoint Emmanuel Arceneaux sur un jeu de 28 verges au premier quart. Il a également réussi une passe de touché de huit verges au demi-offensif Chris Rainey au deuxième engagement. Au final, Jennings a complété 22 de ses 29 tentatives de passes pour des gains de 295 verges.

Le coup de grâce

Les Alouettes ont réalisé une poussée en zone adverse dans les derniers instants de la première demie. Sur une tentative de placement, le botté de Boris Bede a été rabattu par Rainey et repris par Anthony Gaitor, qui a traversé le terrain de bout en bout pour inscrire le touché.

Menés 26-3, les Alouettes ont marqué un premier touché au troisième quart sur une passe de six verges de Darian Durant à Ernest Jackson.

Jeremiah Johnson a répliqué peu après pour les Lions en franchissant la ligne des buts sur un jeu au sol. Johnson a inscrit son deuxième majeur du match au quatrième engagement, sur une course de quatre verges.

Durant a conclu une autre soirée de travail difficile en inscrivant un touché au sol, son premier dans l’uniforme des Alouettes. Le quart-arrière de 35 ans a complété 20 de ses 28 tentatives de passes pour des gains de 258 verges.

Pour sa part, Bede a réussi un placement de 48 verges sur trois tentatives.

La dernière victoire des Alouettes au domicile des Lions remonte à 2015.