Crédit : Le Journal de Québec

Cyclisme

Léandre Bouchard est 24e au monde

Publié | Mis à jour

Léandre Bouchard a signé le meilleur résultat du pays dans la catégorie élite masculine à l’épreuve de cross-country des Championnats du monde de vélo de montagne disputés à Cairns, en Australie, samedi.

Le Suisse Nino Schurter a été sacré champion du monde de cette course. Il s’est creusé une avance de sept secondes sur le médaillé d’argent, le Tchèque Jaroslav Kulhavy, et de 15 secondes sur le médaillé de bronze, son compatriote Thomas Litscher.

Bouchard, d’Alma, a accusé un retard de 4 minutes 4 secondes sur le vainqueur.

«Je suis content de ma course. J'ai eu un bon départ qui m'a permis de me positionner 21e et je suis resté aux alentours de ce rang pendant la course. J’ai travaillé fort pour cette 24e place puisque ça bouge beaucoup au niveau international. Je suis content de terminer ma saison sur une bonne note !»

Également en action, le Néo-Écossais Andrew L’Esperance et les Ontariens Derek Zandstra et Evan McNeely ont respectivement terminé aux 44e, 45e et 46e rangs. De son côté, le Québécois Raphaël Gagné (+9 minutes 13 secondes) a pris la 52e place.

Les Québécoises au bas du classement chez les élites

La Suisse s’est aussi illustrée chez les femmes. Jolanda Neff s’est vu décerner l’or devant la Britannique Annie Last (+2 minutes 23 secondes) et la Française Pauline Ferrand-Prévôt (+3 minutes 4 secondes).

De l’Ontario, Emily Batty a été la seule du pays à percer le top-10 avec une septième place alors qu’Haley Smith est 16e. Les Britanno-Colombiennes Catharine Pendrel et Sandra Walter sont 27e et 30e. Cindy Montambault, de Val-David, et Rebecca Beaumont, d’Alma, ont quant à elles été stoppées avec un tour à faire et pointent en 37e et 41e places. L’Almatoise Catherine Fleury n’a pas pris le départ de la course.

Course «fantastique» pour Fortier

Chez les moins de 23 ans, le Victoriavillois Marc-André Fortier a été le représentant de la feuille d’érable le plus rapide à rallier l’arrivée. Il a conclu au 12e rang à trois minutes du gagnant, le Néo-Zélandais Samuel Gaze, qui a défendu son titre avec succès.