Tennis

Rafael Nadal passe en grande finale des Internationaux des États-Unis

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Le numéro un mondial Rafael Nadal a tenu son rang dans des Internationaux des États-Unis au scénario étourdissant en se qualifiant, vendredi, pour la finale du tournoi new-yorkais où il sera opposé à l'inattendu Sud-Africain Kevin Anderson.

Nadal a dominé en demi-finales l'Argentin Juan Martin Del Potro 4-6, 6-0, 6-3, 6-2 et tentera de décrocher le 16e titre du Grand Chelem de sa carrière, le deuxième en 2017 après Roland Garros en juin, son troisième à Flushing Meadows après 2010 et 2013.

Il a mis fin avec autorité au beau parcours de Del Potro, impressionnant vainqueur en quarts de finale du grand favori, le Suisse Roger Federer.

L'Argentin, lauréat des Internationaux des États-Unis de 2009, a fait illusion pendant une manche, retrouvant la puissance au service et la précision du coup droit qui lui avait permis de déborder Federer en quatre sets 7-5, 3-6, 7-6 (10/8), 6-4.

Mais la 28e raquette mondiale, passée tout près de l'abandon, puis de la défaite, en huitièmes de finale contre l'Autrichien Dominic Thiem, a perdu pied physiquement face à la pression de Nadal.

Le roi de Roland Garros l'a littéralement étouffé en accélérant le rythme du jeu et en insistant sur le revers de Del Potro.

Il a égalisé à une manche partout en empochant la deuxième manche en 27 minutes et a gagné neuf jeux consécutifs pour le plus grand dépit des nombreux partisans argentins.

Mené 3 à 0 dans la 3e manche, Del Potro a redressé brièvement la tête, mais son baroud d'honneur n'a guère duré. Visiblement épuisé, il a perdu son service dès le troisième jeu de la quatrième manche et n'a pas réussi à stopper Nadal.

Le prochain adversaire de Nadal, Anderson, disputera à 31 ans sa première finale en Grand Chelem. Le Sud-Africain, 32e au classement mondial, a dominé l'Espagnol Pablo Carreno Busta 4-6, 7-5, 6-3, 6-2.