SPO-GLF-USP-DELL-TECHNOLOGIES-CHAMPIONSHIP---ROUND-THREE

Crédit : AFP

Golf

Phil Mickelson, l’homme des grandes occasions

Publié | Mis à jour

Difficile de résister à un lourd bagage d’expérience aussi diversifié que celui de Phil Mickelson dans une compétition internationale. Le gaucher de 47 ans représentera les États-Unis une 23e fois dans sa carrière.

C’est ce que le capitaine de la formation américaine à la Coupe des Présidents, Steve Stricker, a annoncé mercredi à trois semaines du tournoi qui aura lieu au club de golf Liberty National.

Jamais les Américains n’ont joué sans Lefty à ce tournoi, dont la 12e édition sera lancée le 28 septembre au pied de la Statue de la Liberté.

«Phil a une énorme signification pour l’équipe des États-Unis. Il a participé à toutes les Coupes des Présidents depuis le début», a souligné Stricker lors d’une conférence téléphonique avec les médias.

«Il apporte beaucoup à l’équipe, a-t-il poursuivi. Il est excellent dans le vestiaire et sur le terrain. En regardant cette équipe, ç’aurait été difficile de l’imaginer sans lui.»

Figurant au 15e rang du système de pointage après le Championnat Dell Technologies, dernier tournoi avant la composition finale des équipes, Mickelson a convaincu le capitaine de le sélectionner grâce à sa sixième position et ses quatre rondes sous la normale. Il lui a donc facilité la tâche.

Bien qu’il ait préféré se qualifier automatiquement, il retire une grande satisfaction d’avoir fait l’unanimité dans l’équipe.

«Être une sélection de mes coéquipiers et du capitaine est encore plus important à mes yeux», a exprimé Mickelson en conférence téléphonique.

Se disant plus excité que jamais, il s’élancera sur un parcours qu’il connaît bien puisqu’il est membre du Liberty National. Sa longue histoire d’amour avec le public new-yorkais se poursuivra, lui qui connaît du succès près de la Grosse Pomme.

Tiger à sa portée

Avec 51 matchs sous la calotte depuis les débuts de la Coupe des Présidents en 1994, Lefty est le golfeur qui en compte le plus. Avec ses 23 victoires en poche, il ne lui en manque qu’une seule pour égaler le record de Tiger Woods. Il revendique une fiche de 23 gains, 16 revers et 12 égalités. En Corée du Sud en 2015, il avait gagné trois de ses quatre matchs sans subir la défaite.

Stricker a également sélectionné le golfeur Charley Hoffman. Âgé de 40 ans, le Californien participera à sa première compétition sous les couleurs de la bannière étoilée. Il a terminé au 11e rang du classement, évincé du top 10 par Kevin Chappell au dernier tournoi de qualification.

Un Canadien au tournoi

Comme Stricker, le capitaine de l’équipe internationale, Nick Price, a aussi annoncé ses deux choix discrétionnaires. Il s’est tourné vers l’Argentin Emiliano Grillo et l’Indien Anirban Lahiri. Ces deux sélections n’arrivent toutefois pas à la cheville de celles de Stricker, alors que les observateurs avaient plutôt dans leur mire le Japonais Hideto Tanihara.

Le Canadien Adam Hadwin aura aussi droit à son baptême du feu.

«Adam est un joueur explosif. Il n’a pas peur de plonger dans les bas pointages. On l’a vu jouer 59 et il peut caler énormément d’oiselets, a expliqué Price. Je ne le connais pas beaucoup. Je sais qu’il est très motivé parce qu’il voulait faire cette équipe depuis longtemps.»

Les Américains ont nettement le dessus sur les Internationaux alors qu’ils ont soulevé la Coupe neuf fois. Ils ont uniquement échappé l’édition 1998 en Australie.

* * * * * * * * * * * *

Équipe américaine

Dustin Johnson

Jordan Spieth

Justin Thomas

Rickie Fowler

Daniel Berger

Brooks Koepka

Kevin Kisner

Patrick Reed

Matt Kuchar

Kevin Chappell

Choix du capitaine : Charley Hoffman

Choix du capitaine : Phil Mickelson

 

Équipe internationale

Hideki Matsuyama (Japon)

Jason Day (Australie)

Adam Scott (Australie)

Louis Oosthuizen (Afrique du Sud)

Marc Leishman (Australie)

Charl Schwartzel (Afrique du Sud)

Branden Grace (Afrique du Sud)

Si Woo Kim (Corée du Sud)

Jhonattan Vegas (Venezuela)

Adam Hadwin (Canada)

Choix du capitaine : Emiliano Grillo (Argentine)

Choix du capitaine : Anirban Lahiri (Inde)