Crédit : AFP

F1

Porsche de retour en F1?

AFP

Publié | Mis à jour

Porsche n'exclut pas de revenir en F1 comme motoriste à l'horizon 2021, a affirmé le vice-président du directoire et directeur financier de la marque allemande, Lutz Meschke, dans une entrevue diffusée mardi par le site motorsport.com.

«La Formule 1 pourrait être l'un des bons endroits où aller», a indiqué M. Meschke, dont la firme a officialisé en juillet son retrait en fin de saison du LMP1, la catégorie reine du Championnat du monde d'endurance (WEC), pour se consacrer à la Formule E à partir de la saison 2019-2020.

«Comme vous le savez, la Formule E est désormais très importante pour nous, et la F1 est toujours un bon sujet auquel réfléchir. Et je pense que nous tenons de très bonnes discussions concernant le nouveau moteur», a-t-il précisé, après avoir rencontré ce week-end à Monza des dirigeants de la F1 en marge du GP d'Italie.

Porsche, a précisé M. Meschke, n'envisage pas de monter sa propre écurie, mais d'intervenir comme motoriste.

Interrogé par motorsport.com sur la possibilité de développer un moteur moins technologique que ce qui se fait actuellement, le dirigeant allemand a répondu: «Tout à fait. Nous devons réduire les coûts en F1, et c'est une bonne façon d'y parvenir».

Côté F1, le retour de Porsche serait vu d'un oeil très favorable, affirme le site spécialisé.

«Nous essayons de créer une plateforme et un environnement où davantage de motoristes, de marques, d'équipes rejoignent la F1, et d'en faire une proposition d'affaires attirante», a expliqué Sean Bratches, directeur commercial de la F1, cité par motorsport.com.

«L'arrivée de Porsche, qui est une marque à l'héritage certain dans notre sport, serait hautement estimée», a ajouté ce dernier, arrivé à la suite de l'acquisition en janvier des droits commerciaux de la F1 par le groupe américain Liberty Media.

Quatre motoristes, Mercedes, Ferrari, Renault et Honda, sont actuellement impliqués en F1. Des négocations sont ouvertes sur la réglementation proposée à partir de 2021.

Les derniers succès de Porsche dans la discipline reine du sport automobile remontent aux années 80, lorsque la firme était partenaire moteur de McLaren. Niki Lauda en 1984 et Alain Prost en 1985 et 1986 avaient été champions du monde au volant de McLaren-TAG-Porsche.