SPO

Crédit : MARTIN ALARE/JOURNAL DE MONTRÉAL

Football universitaire RSEQ

«Ce sera une rencontre spéciale» - David Lessard

Publié | Mis à jour

David Lessard effectuera un retour au stade de l’Université de Sherbrooke, samedi prochain, pour la première fois depuis qu’il a été remercié par le Vert & Or au terme de la dernière saison.

«Parce que j’ai beaucoup de défis devant moi ici avec un jeune groupe sur la ligne offensive, je n’ai pas pensé à mon retour à Sherbrooke et encerclé la date de notre premier match sur le calendrier, mais c’est certain que ça va être une rencontre spéciale», a confié l’entraîneur de la ligne offensive des Redmen de McGill qui a été associé au programme du Vert & Or pendant dix ans, dont cinq comme entraîneur-chef.

«J’ai encore beaucoup d’amis avec le Vert & Or et je ne sais pas quelles seront mes émotions quand j’embarquerai sur le terrain.»

«L’aspect le plus difficile a été de quitter des joueurs, des entraîneurs et des gens auxquels je m’étais attaché, poursuit Lessard dont la conjointe travaille toujours à l’Université de Sherbrooke, et je me suis donné à cent pour cent chaque jour. Ce fut difficile à accepter parce que les explications n’étaient pas claires, mais je suis rendu ailleurs.»

Comparaisons

Comme tout le monde, Lessard entend que le Vert & Or amorce un nouveau départ et s’en va dans la bonne direction.

«Tant mieux pour eux s’ils pensent qu’ils s’en vont enfin dans la bonne direction, a-t-il mentionné. Je n’ai pas changé d’idée au sujet de mes propos à l’issue du dernier match de la saison contre Laval. Le programme a besoin d’aide. J’espère qu’ils vont recevoir cette aide parce qu’ils ont besoin de soutien. Ça prend des dollars pour recruter et compétitionner. Laval et Montréal ne sont pas en tête pour rien. Ce sont deux machines bien huilées. Je vis le même défi à McGill.»

À sa place

Lessard dit se plaire dans son nouveau rôle d’adjoint.

«Je me suis toujours vu comme un enseignant avant tout et tu es plus un gestionnaire comme entraîneur-chef. Comme adjoint, je suis plus près des joueurs et je peux me consacrer uniquement au football. J’aime l’ambiance à McGill et mon travail. Je partage aussi la même philosophie que Ronald (Hilaire).»

Lessard souhaitait s’accorder une année sabbatique après son départ du Vert & Or.

«Je voulais prendre du recul pour pouvoir évaluer ce que j’avais bien et moins bien fait. Ron a été très persuasif et patient. Je me suis dit pourquoi pas. Après la saison, on va s’asseoir pour discuter de mon avenir. J’y vais un an à la fois.»