Boxe

Andre Ward critique Adonis Stevenson

Publié | Mis à jour

Le boxeur américain Andre Ward a admis récemment s’interroger sur l’incapacité d’Adonis Stevenson à conclure une entente avec Sergey Kovalev pour un combat d’unification chez les mi-lourds.

Ayant défait le Russe à ses deux plus récentes sorties, le détenteur des titres IBF, WBA et WBO de la catégorie semble sceptique quant au désir véritable de Stevenson, monarque de la division au sein du WBC (le World Boxing Council), de l’affronter. Peu après la victoire de Ward par K.-O. technique aux dépens de Kovalev le 17 juin dernier, le Québécois a demandé publiquement au Californien un duel pour toutes les ceintures détenues par les deux hommes.

«Vous savez ce que je trouve étrange? Je suis débarqué chez les mi-lourds il n’y a pas si longtemps, environ un an ou quelque chose du genre. Lui [Stevenson] et Kovalev sont à 175 lb depuis un bout de temps. Maintenant, comment ai-je fait pour affronter Kovalev deux fois pendant qu’il n’a pu le croiser une seule fois dans l’arène?», s’est interrogé Ward sur le site BoxingScene.com.

«C’est une question légitime et les partisans se la posent aussi. Il nous a permis de faire le gros du travail [disputer des combats contre le Russe] et ensuite, il nous demande une unification par le biais d’Instagram, disant que le champion est prêt. Pourquoi il n’était pas disposé à unifier avant?», a-t-il ajouté.

Pas d’excuse

Aux yeux du pugiliste de 33 ans, le Québécois ne doit pas se cacher derrière les différends contractuels pour expliquer ce rendez-vous manqué.

«À un certain moment, tu laisses ton équipe de promotion faire le boulot, mais le boxeur aura toujours le dernier mot. [...] Dans certains cas, les gens de ton clan te conseillent de ne pas choisir un adversaire, mais tu peux leur répondre : "j’apprécie vos conseils, mais je veux ce gars-là. Je veux toutes ses ceintures", a-t-il mentionné. Mais lui, il ne l’a pas fait parce qu’il a vu quelque chose en Kovalev qui le préoccupait et là, il semble voir en moi des détails l’incitant à croire qu’il a une chance de capitaliser. Nous verrons bien.»

Stevenson (29-1-0, 24 K.-O.) a battu Andrzej Fonfara par K.-O. le 3 juin. En plus de Ward (32-0-0, 16 K.-O.), il a dit souhaiter se mesurer au Suédois Badou Jack. Cependant, l’aspirant obligatoire au titre WBC, Eleider Alvarez (23-0-0, 11 K.-O.), a déclaré en conférence de presse mercredi qu’il avait l’intention de faire valoir ses droits pour la tenue d’un choc avec le champion.

Le Colombien et son vis-à-vis de Longueuil sont des protégés du Groupe Yvon Michel.