Boxe

Junior Ulysse en vedette le 27 octobre

Agence QMI / Mathieu Boulay 

Publié | Mis à jour

Junior Ulysse tentera de poursuivre la progression qu’il a amorcée au cours de la dernière année lorsqu’il se mesurera à l’Albertain Steve Claggett en finale d’un gala d’Eye of the Tiger Management (EOTTM) qui sera présenté le 27 octobre.

Le protégé d’EOTTM a livré des performances intéressantes dans la dernière année contre Zachary Ochoa et Ricky Sismundo. En Claggett (25-4-1, 17 K.-O), qui est surnommé le «Dragon», il aura un adversaire plus coriace que ses deux derniers.

L’Albertain de 28 ans a une belle feuille de route, car il a affronté quelques adversaires talentueux comme Konstantin Ponomarev et Manny Robles.

«Il a perdu des combats, mais contre des opposants de calibre, a expliqué le promoteur Camille Estephan. Lorsqu’il s’est incliné contre Ponomarev, il n’a pas aussi mal paru que Mikaël Zewski.»

«J’ai vu plusieurs de ses combats, en plus d’assister à plusieurs séances au gymnase de Floyd Mayweather fils.»

Quant à son protégé, il voit ce combat comme une opportunité d’emmagasiner une expérience qui ne se trouve pas au coin de la rue.

«Ça va me permettre d’ajouter des outils dans mon coffre, a souligné Ulysse. Il est plus gros et plus acharné que Sismundo. Je vais tenter d’appliquer mon style pendant les 10 rounds.»

«C’est bon pour moi. Je vais en apprendre plus que lui durant notre duel. Ça va m’amener à un autre niveau.»

Un duel pour le premier

Dans le cas de Claggett, ce choc contre le Québécois est une chance en or de remettre sa carrière sur les rails.

«C’est le bon combat au bon moment, a indiqué l’Albertain. C’est aussi excellent pour la boxe canadienne, car on saura qui est le meilleur pugiliste de 140 lb au pays avec ce combat.»

Ce qui est particulier dans son cas, c’est qu’il a un entraîneur qualifié depuis seulement un an. Il a embauché Vlad Goldenstein.

«Je me battais par mes propres moyens, a-t-il dit derrière ses immenses lunettes fumées. J’avais simplement un ami et un entraîneur de conditionnement physique dans mon coin.»

«Si je voulais gagner des combats serrés ou accéder à l’élite mondiale de ma catégorie, je savais que je devais en embaucher un de calibre international. Le style que je vais présenter le 27 octobre va prouver que j’ai pris la bonne décision.»

Un plan précis pour l’avenir

À l’origine, Ulysse (14-0-0, 9 K.-O.) devait obtenir un duel devant les caméras de HBO à l’automne. Toutefois, il semblerait que ce plan a été repoussé de quelques mois pour affronter Claggett.

«Son entraîneur Raynald Boisvert voulait absolument ce test pour notre boxeur avant de l’amener sur HBO, a précisé Estephan. On ne veut pas seulement qu’il fasse de la figuration sur le réseau américain.»

«On veut qu’il gagne, mais pendant une longue période. On en est venu à cette conclusion après avoir décortiqué son dernier duel contre Sismundo. On a constaté qu’il lui manquait un petit quelque chose pour aller à ce niveau.»

S’il livre une bonne performance contre Claggett et qu’il est en santé, il ne serait pas impossible qu’il obtienne une opportunité sur HBO avant la fin de l’année.