Alexis Lafreniere

Crédit : Collaboration speciale

LHJMQ

En route vers la nouvelle saison

Publié | Mis à jour

Trois mois se sont écoulés depuis que les champions de la LHJMQ, les Sea Dogs de Saint-Jean, ont mordu la poussière au tournoi de la Coupe Memorial à Windsor.

Les camps d’entraînement vont bon train depuis deux semaines alors que les formations sont complétées depuis quelques jours.

À 20 jours de l’ouverture de la prochaine campagne, voici un tour d’horizon des principaux changements dans le circuit junior québécois survenus durant la saison estivale.

12 mai : Un nouveau coach à Shawinigan

La coupe du Président était à peine soulevée par les Sea Dogs que les Cataractes de Shawinigan étaient tournés vers la nouvelle saison. Le directeur général a choisi son nouvel entraîneur-chef. Après trois saisons aux côtés de Philippe Boucher à Québec, Daniel Renaud est passé derrière le banc des Cats. Il s’agit d’un cinquième entraîneur dans la Cité de l’électricité depuis la conquête de la Coupe Memorial en 2012, en incluant l’intérim de Mondou en 2013.

3 juin : L’ouragan Lafrenière

Sans surprise, Alexis Lafrenière est sélectionné au tout premier rang du repêchage par l’Océanic de Rimouski lors de la séance de sélection à Saint-Jean. Il faut s’attendre à ce que le solide et talentueux attaquant fasse des ravages durant au moins deux saisons dans la LHJMQ.

13 juin : Tourigny quitte les Mooseheads

Après une saison à la tête des jeunes Mooseheads de Halifax, l’entraîneur-chef André Tourigny a remis sa démission. Avec sa famille établie à Ottawa, le réputé instructeur souhaitait s’en rapprocher. Il s’est joint aux 67’s d’Ottawa à titre de vice-président aux opérations hockey et d’entraîneur-chef. « The Bear » a vite retenu les services de Mario Duhamel comme adjoint derrière le banc. Jim Midgley a pris la relève à Halifax.

23 et 24 juin : 14 joueurs dans la LNH

Autre mauvaise cuvée pour la LHJMQ au repêchage de la Ligue nationale qui avait lieu à Chicago. Pour la troisième fois de son histoire, seulement 14 de ses joueurs ont trouvé preneurs. Du nombre, neuf Québécois. Bien que Nico Hischier ait été sélectionné au premier rang, Pierre-Olivier Joseph est le seul Québécois à avoir entendu son nom en première ronde, devenant un espoir des Coyotes de l’Arizona.

28 juin : De grosses prises

L’Océanic, le Drakkar et les Mooseheads ont pêché de gros poissons lors de la séance de sélection européenne de la LCH. L’Océanic a sélectionné l’attaquant russe Dmitri Zavgorodny tandis que le Drakkar a pris un risque en jetant son dévolu sur l’habile patineur français Alexandre Texier. Celui-ci a plutôt pris la direction de la ligue élite finlandaise. À Halifax, le Tchèque Filip Zadina est pressenti pour remplacer Nico Hischier.

28 juillet : Un bâtisseur s’éteint

La LHJMQ a perdu l’un de ses grands bâtisseurs, Maurice Filion. L’ancien entraîneur des Remparts dans les années 1970 est décédé à l’âge de 85 ans. Filion a aussi été préfet de discipline de la LHJMQ de 1992 à 2005. Depuis 2006, le trophée remis au meilleur DG du circuit porte son nom.

28 juillet : Démission surprise

Deux mois après avoir soulevé la coupe du Président, l’entraîneur-chef des Sea Dogs Danny Flynn a annoncé qu’il quittait son poste pour relever de nouveaux défis. Son adjoint Jeff Cowan est nommé le nouveau pilote des Loups de mer.

7 août : Encore du changement à Gatineau

Les fantômes du vieux Bob sont actifs à Gatineau. Benoit Groulx aura été l’un des seuls à les faire manger dans sa main. Le directeur général Marcel Patenaude a décidé de quitter son poste après seulement une année chez les Olympiques. Le président et copropriétaire Alain Sear a repris le flambeau. Reste à savoir si la flamme restera allumée ou bien s’éteindra-t-elle à petit feu ?

17 août : MacDonald à Moncton

Anderson MacDonald n’a toujours pas avalé une décision de l’entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke, Stéphane Julien, en pleine course aux séries. Il a demandé une transaction pour se rapprocher de sa famille au Nouveau-Brunswick. Il est échangé aux Wildcats de Moncton en retour de Jérémy Jacques et trois choix de repêchage.