Crédit : AFP

LCF

Art Briles: les Tigers-Cats s'excusent

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Tiger-Cats de Hamilton, Bob Young, a reconnu que son organisation avait fait une grave erreur en souhaitant embaucher Art Briles à titre d’adjoint à l’entraîneur.

Les partisans de l'équipe avaient notamment protesté contre cette décision, par le biais des réseaux sociaux, puisque le programme de football de l’Université Baylor, sous la gouverne de Briles, avait déjà été associé à des allégations d’agression sexuelle et de viol collectif.

«Nous avons fait une énorme erreur, a indiqué Young dans une déclaration transmise aux médias, mardi. Nous voulons nous excuser auprès de nos partisans, de nos partenaires corporatifs et de la Ligue canadienne de football [LCF].»

«C’est une saison difficile pour nous et nous cherchons des solutions. Ce n’en est clairement pas une. Nous avons écouté, revu notre décision et nous allons apprendre de ça.»

Les Tiger-Cats, qui ont perdu leurs huit premiers matchs de la saison, ont promu l’instructeur-adjoint June Jones au poste d’entraîneur-chef, la semaine dernière. Briles devait se joindre à l’équipe, mais la LCF et la formation ontarienne ont fait marche arrière, lundi soir.

«Nous en sommes venus à cette décision à la suite d’un longue discussion entre la ligue et l’organisation de Hamilton», avait-on annoncé dans un communiqué conjoint.