Crédit : AFP

Golf

Brooke trébuche, Park couronnée

Publié | Mis à jour

Tout était en place pour une journée de rêve au Ottawa Hunt & Golf Club, dimanche. Un soleil radieux, Brooke Henderson avec une ronde de 63 en poche et une foule gigantesque sur le parcours.

La Canadienne n’a toutefois pas pu faire opérer sa magie afin de créer un autre miracle. Une dernière carte de 71, la normale, l’a fait glisser au 12e rang à égalité avec trois autres golfeuses avec une fiche de moins 7.

La Sud-Coréenne Sung Hyun Park a aligné un 64 pour succéder à Ariya Jutanugarn.

Contre toute attente, Henderson a démarré avec un boguey dès le premier fanion avant d’en inscrire un autre sur la normale cinq du sixième trou. Sa témérité sur un parcours qu’elle connaît pourtant puisqu’elle en est membre lui a coûté cher dans une course serrée.

Encore suivie et encouragée par des milliers de spectateurs, elle a entamé une remontée sur le retour.

Plusieurs solides coups lui ont donné des chances d’oiselets qu’elle n’a surtout pas ratées. Mais c’était trop tard, les Asiatiques avaient déjà pris le large.

«Je suis très contente d’avoir calé mes oiselets sur le retour pour me ramener à égalité avec la normale. Je me sens mieux, a témoigné Henderson, tout sourire après son ovation au 18e. C’est mon meilleur résultat à ce tournoi. C’est excitant.

«Les spectateurs ont été incroyables envers moi, a-t-elle ajouté avec humilité alors qu’elle aurait souhaité leur offrir une victoire. Je n’aurais jamais cru qu’autant de gens viendraient me voir jouer au golf. C’est incroyable. C’est une semaine dont je vais toujours me souvenir.»

Henderson est partie avec le sentiment du devoir accompli à sa sixième présence au championnat.

«J’ai été patiente et j’ai savouré le moment présent. J’ai fait un meilleur travail cette année en jouant à la maison. J’ai essayé de surfer sur leur vague d’enthousiasme en égalant leur niveau d’excitation. La prochaine fois qu’on reviendra sur ce parcours, j’espère que je pourrais lever le trophée.»

Domination asiatique

L’Asie était encore bien représentée au sommet du tableau des meneurs à ce championnat national.

Avec un aigle au trou final, la Sud-Coréenne Mirim Lee s’est hissée au second rang, à -11, deux coups derrière Park.

La Chinoise Shanshan Feng et la Sud-Coréenne In Gee Chun ont terminé au troisième rang à -10, à égalité avec les Américaines Marina Alex et Cristie Kerr en plus de la Danoise Nicole Broch Larsen.

Après son triomphe à l’Omnium des États-Unis à la mi-juillet, Park, une recrue âgée de 23 ans, remporte sa deuxième victoire en carrière sur le circuit de la LPGA.

Elle a effacé quatre coups de retard en s’offrant la cinquième ronde finale de 64 de l’histoire du tournoi. Jiyai Shin est la seule à avoir enregistré une carte de 63 en ronde finale. C’était en 2009 sur la normale 72 du club de golf Priddis Greens à Calgary.

«C’était une partie parfaite. Je n’ai pas fait d’erreurs. Ce parcours a bien épousé mon jeu. Mes coups et mes roulés étaient au point, a indiqué Park qui a profité d’un boguey de Chun au trou final, une normale cinq de 475 verges. C’était une semaine parfaite pour moi. J’étais en confiance.»

Un chèque pour Marchand

Brittany Marchand attendait cette rentrée d’argent impatiemment, elle qui, il y a à peine trois semaines, réfléchissait à retourner sur les bancs d’école.

Elle a conclu le tournoi avec une ronde de 69 (-2). En terminant au 30e rang à égalité avec trois golfeuses, elle a empoché un chèque de 16 964 $.

Elle a aussi rempli son bagage d’expérience en s’exécutant devant des foules géantes.

«Je crois que l’expérience est plus importante que l’argent, a-t-elle lâché. Évidemment, cette rentrée d’argent est énorme pour moi. Je dois continuer à progresser. Si je veux jouer sur ce circuit, je dois savoir que je peux jouer quatre rondes de suite même si je fais quelques erreurs.

«J’ai pu rivaliser avec les meilleures. Ce week-end est important pour la suite de ma saison sur le circuit Symetra et pour l’an prochain.»

L’an prochain, le championnat national féminin se tiendra au club de golf Wascana, à Régina.