Crédit : AFP

NBA

Manu Ginobili prolonge sa carrière de deux ans

AFP

Publié | Mis à jour

Les Spurs de San Antonio ont officialisé jeudi la prolongation du contrat de leur emblématique arrière argentin Manu Ginobili pour deux ans, et non un comme initialement anticipé.

«Les Spurs annoncent ce jeudi qu'ils ont fait signer un nouveau contrat à Manu Ginobili, dont les termes ne sont pas rendus public, conformément à la politique de l'équipe», a indiqué l'organisation texane.

Selon ESPN et le site internet spécialisé The Vertical, le contrat de deux saisons lui rapportera 5 millions $.

Ginobili, 40 ans, avait annoncé le mois dernier sur les réseaux sociaux qu'il prolongerait sa carrière d'une saison.

Il avait pourtant laissé entendre que la saison 2016-2017 pouvait être sa dernière et le public de San Antonio lui avait rendu un hommage émouvant après l'élimination des Spurs face aux Warriors de Golden State en finale de l'Ouest (4-0).

Quatre fois champions de la NBA avec les Spurs (2003, 2005, 2007, 2014), l'Argentin a longtemps formé, avec Tim Duncan et Tony Parker, le «Big Three» de l'équipe texane, l'un des meilleurs trios de l'histoire de la NBA.

Comme Parker, Duncan et cinq autres joueurs dans l'histoire de la NBA, dont Kobe Bryant (Lakers) et Dirk Nowitzki (Dallas), Ginobili aura à l'issue de la saison prochaine disputé 16 saisons avec le même maillot.

«Gino» a fini la saison régulière 2016-2017 avec des moyennes de 7,5 points, 2,3 rebonds et 2,7 passes décisives par match, loin de ses statistiques depuis ses débuts en NBA en 2002 (13,6 pts, 3,6 rebonds et 3,9 passes).

Mais il a été précieux durant les séries 2017, surtout lorsque son équipe a été privée de Parker et de Kawhi Leonard, en marquant notamment 21 points lors du match no 3 contre Golden State (défaite de 120-108).

Avec l'Argentine, Ginobili a remporté le titre olympique en 2004, tournoi dont il avait été sacré meilleur joueur, et une médaille de bronze olympique en 2008. À son palmarès ne manque qu'un titre mondial (2e en 2002). Il a également remporté l'Euroligue, en 2001, avec le club italien du Virtus Bologne.