Crédit : Collaboration speciale

LHJMQ

Lafrenière fait flèche de tout bois contre les Remparts

Publié | Mis à jour

À son premier match préparatoire dans la LHJMQ en 2003, Sidney Crosby avait récolté cinq points (1-4) pour battre à lui seul les Remparts de Québec dans un duel présenté à Amqui.

Quatorze ans plus tard, Alexis Lafrenière s’est approché de l’exploit de l’ancien numéro 87 en amassant trois mentions d’aide pour permettre à l’Océanic de vaincre à nouveau les Diables rouges.

Jumelé à Samuel Dove-McFalls et à Alex-Olivier Voyer, la recrue de l’Océanic semblait nager comme un poisson dans l’eau dans le mythique Colisée Financière Sun Life mercredi à Rimouski.

Comme ce fût le cas pour Crosby à l’époque, son brio a été le point d’ancrage de cette deuxième victoire en autant de soirs de l’Océanic contre les Remparts, cette fois par la marque de 3-1.

Absent lundi pour la rencontre disputée à L’Ancienne-Lorette, Lafrenière donnait des ailes à ses coéquipiers. Méconnaissable avec la présence de l’attaquant de 15 ans à ses côtés, Voyer a inscrit un doublé contre les gardiens Olivier Chalifour et Oliver Troop. Ce dernier ne détenait pourtant qu’un seul but à sa fiche après la période des Fêtes l’an dernier.

L’autre filet des Bas-Laurentiens appartient à Dove-McFalls sur une passe parfaite d’Alexis Lafrenière dans l’enclave en première période.
Reposé et fin prêt

«Ce trio-là a été étincelant ce soir (mercredi). Alexis était reposé et fin prêt. On va faire plusieurs essais, mais le premier a fonctionné. Les gars se sont bien complétés. Le jeune est capable de déclencher bien du monde», croit l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, en référence à Alex-Olivier Voyer.

Dans l’autre camp, Philippe Boucher ne pouvait que constater les dégâts causés par Lafrenière. Celui-ci devrait propulser les Rimouskois au sommet de la LHJMQ d’ici les prochaines saisons.

«Il sera bon en maudit. L’annonceur-maison devrait enregistrer son nom et peser sur le bouton à chacun de ses buts et de ses passes. L’effort était là pourtant», a affirmé le pilote des Remparts.

Grisé échangé, Hould et Lurette retranchés

En milieu de journée, les deux équipes ont procédé à des mouvements de personnel. L’Océanic a d’abord éclairci les rangs chez ses vétérans en expédiant l’attaquant Alexandre Grisé chez les Tigres de Victoriaville en retour d’un choix de 6e ronde en 2018.

Avant de quitter vers Rimouski, les Remparts se sont départis des défenseurs Samuel Hould (20 ans) et Pierre-Luc Lurette (19 ans).

Le premier avait été réclamé au ballotage en janvier dernier, tandis que le deuxième a transité par Saint Jean en début de carrière avant que ses droits soient acquis par Québec en 2015. Serge Beausoleil et Philippe Boucher procéderont également à d’autres vagues de coupures jeudi matin.

Les Remparts se rendront à Chicoutimi vendredi soir pour leur prochain match préparatoire, tandis que l’Océanic accueillera Shawinigan samedi après-midi au Colisée Financière Sun Life.