LHJMQ

Faux départ contre l’Océanic à L’Ancienne-Lorette

Publié | Mis à jour

L’Océanic de Rimouski a tonné de trois buts durant la première période pour filer vers une victoire de 3-1 aux dépens des Remparts de Québec, mardi soir, au Centre sportif de L’Ancienne-Lorette.

Récipiendaire d’un tir de punition pour cinglage d’Étienne Verrette, Denis Mikhnin a donné le ton quand il a battu le gardien Derek Baribeau dès la 46e seconde. Nick Gosse et Maxim Trépanier ont enfilé les autres buts des vainqueurs qui seront les hôtes des Diables rouges, mercredi, au Colisée Financière Sun Life.

«Nous avons connu un faux départ avec ce lancer de punition. J’ai mieux aimé l’effort en deuxième période. Dans l’ensemble, ce match nous a fourni des réponses. Parfois, des joueurs se coupent par eux-mêmes. Quelques jeunes vont intégrer notre alignement mercredi (à Rimouski) et ça nous permettra de compléter notre réflexion», a dit l’entraîneur en chef des Remparts Philippe Boucher.

Mikaël Robidoux a marqué l’unique but des locaux. L’énergique numéro 18 fut d’ailleurs le Rempart le plus impliqué au cœur de l’action, malgré qu’il ait été presque toujours sur la patinoire face au vétéran de 20 ans Yannick Bertrand.

«Si Bertrand joue toujours de cette façon, il vaudra son pesant d’or », a imagé l’entraîneur de l’Océanic Serge Beausoleil.

«Nous avions beaucoup de jeunes au sein de l’alignement et ils ont livré un bon match. J’ai aimé le travail des Bernard, Trépanier et quelques autres. Certains gars ont une chance à saisir, car nous avons trois parties pour former une équipe.»

En deux lignes

Trois autres Américains actifs au camp des Remparts, le gardien Owen Liskiewicz, les attaquants Benjamin McGlashing et Eric Brown ont plié bagage après 48 heures, question de préserver leur admissibilité auprès de la NCAA. Seul McGlashing a démontré un potentiel pour évoluer dans la LHJMQ.