LNH

Manifestation de la droite: les Red Wings en furie

Publié | Mis à jour

Les Red Wings de Detroit envisagent d’intenter des poursuites judiciaires contre des individus et des organisations favorables à la suprématie blanche qui ont utilisé leur logo lors d’une manifestation à Charlottesville, en Virginie, samedi.

De nombreux militants d’extrême-droite ainsi que des protestataires antiracistes se sont d’ailleurs confrontés lors de ce rassemblement dont le point central était l’Emancipation Park, là où se trouve un monument érigé en l’honneur de Robert E. Lee, le général en chef de l’armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession.

Or, des participants de la manifestation «Unite the Right» ayant en main des boucliers à l’effigie de l’équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) ont été aperçus sur les lieux, incitant d’ailleurs l’organisation du Michigan à réagir avec vigueur.

«Les Red Wings condamnent fermement cet événement se déroulant à Charlottesville et n’y sont pas associés d’aucune façon. Nous croyons pour notre part que le hockey est pour tout le monde et nous célébrons la grande diversité de notre base de partisans et de notre nation.

«Aussi, devant cette mauvaise utilisation de notre logo dans le cadre de cette manifestation troublante, nous allons examiner nos options quant à de possibles actions légales», a écrit l’équipe sur son compte Twitter.

Pour sa part, la LNH a exprimé sa colère dans une déclaration officielle aux médias.

«Nous sommes outrés par l’utilisation irresponsable et inappropriée de notre propriété intellectuelle comme nous l’avons constaté en fin de semaine à Charlottesville.

«Cela va à l’encontre de nos valeurs d’inclusion et nous allons immédiatement suivre les étapes nous permettant de mettre fin à ces actions. Si nous le croyons nécessaire, nous entamerons d’autres démarches.»