Crédit : AFP

LNH

Louis Domingue tient à sa place en Arizona

Publié | Mis à jour

Même si les Coyotes de l’Arizona ont acquis le gardien Antti Raanta dans le but qu’il devienne leur numéro un lors de la prochaine saison, Louis Domingue n’entend pas laisser le Finlandais se parader si facilement devant le filet.

«Il y a une occasion qui s’est créée pour moi. Oui, Antti Raanta est vu comme notre premier gardien et c’est correct comme ça, je vais le soutenir là-dedans, mais ma philosophie ne change pas, a exprimé le portier de 25 ans, vendredi, en marge du Boot Camp qui se tient toute la fin de semaine au Complexe sportif de Sainte-Foy.

«Je m’en vais au camp pour avoir le plus de matchs possible et aider l’équipe à gagner. Peu importe le rôle que je vais avoir, je vais l’accepter.»

Âgé de 28 ans, Raanta a connu sa saison la plus occupée au cours du calendrier 2016-2017 avec les Rangers de New York, disputant 30 rencontres et maintenant un dossier de 16-8-2, ainsi qu’une excellente moyenne de buts alloués de 2,26.

Le départ de Mike Smith aurait pu ouvrir la porte toute grande pour Domingue à titre de titulaire dans le désert, mais ce dernier n’a pas vu l’acquisition de Raanta comme un désaveu à son égard.

«Non, absolument pas. C’est nouveau pour lui d’être premier gardien et je suis certain qu’il aura besoin de moi comme j’aurai besoin de lui, a assuré l’ancien des Remparts de Québec. Ce n’est pas évident d’être premier gardien dans la LNH. Pour être premier, il faut que tu gagnes. Si tu ne fais pas la job, l’équipe ne te remettra pas devant le filet.

«Pour être un gardien numéro un, ça prend beaucoup de constance, a-t-il poursuivi, corroborant les propos du directeur général de l’équipe, John Chayka, qui a mentionné au repêchage que le Québécois devait afficher plus de régularité dans ses performances.

«Une fois que j’aurai ma chance, ce sera de la saisir, et je ne crois pas qu’elle va passer souvent. C’est effectivement une grosse année [pour moi].»

Place aux jeunes

Ironiquement, Domingue a vu un tantinet plus d’action que son futur coéquipier l’hiver dernier, présentant une fiche de 11-15-1 en 31 présences devant le filet des Coyotes qui ont été exclus des séries pour une cinquième saison consécutive.

Le départ du vétéran et capitaine Shane Doan manquera à l’équipe, selon Domingue, qui est cependant optimiste en pensant aux nombreux jeunes appartenant à l’organisation voués à un avenir prometteur.

«On va s’en ennuyer, c’est certain, a-t-il souligné. Il apportait beaucoup à l’équipe, et je lui souhaite le meilleur pour l’avenir [...] Il a eu une carrière exceptionnelle qui a déteint sur bien des joueurs de l’organisation.»

Nouvel entraîneur

L’un de ces nombrils verts est Dylan Strome, renvoyé chez les juniors après avoir disputé sept matchs en début de campagne. À Érié, Strome a récolté 22 buts et 75 points en 35 rencontres.

«Les jeunes sont censés apporter de l’énergie. Ça va être beau à voir, car on a beaucoup de bons jeunes et il s’agit juste de voir comment l’alignement va prendre ensemble», a dit Domingue, également impatient d’amorcer le nouveau chapitre sous l’ère de l’entraîneur Rick Tocchet, embauché pour remplacer Dave Tippett.