Impact

Un match de six points pour l'Impact

Publié | Mis à jour

Ballou Tabla a fait la grève, Calum Mallace a fait ses valises, mais tout ça est derrière l’Impact de Montréal qui doit aller chercher des points contre l’Union de Philadelphie, samedi soir.

Ce duel vous sera présenté sur les ondes de TVA Sports 2 dès 19h30.

«On a eu une semaine avec certaines situations, les choses arrivent et il faut les gérer, mais le message a toujours été l’importance de ce match contre Philadelphie alors que la confiance monte après la bonne performance contre Orlando», a résumé Mauro Biello, vendredi matin.

Car une bonne prestation contre l’Union est essentielle si l’Impact veut se rapprocher d’une place en séries, c’est un proverbial match de six points.

Avec 29 points, l’Union est huitième dans l’Est et devance l’Impact par deux points. Le Bleu-Blanc-Noir est à cinq points de la sixième place et du Crew de Columbus, qui reçoit le puissant Fire de Chicago samedi soir.

Si l’Impact l’emporte et que les astres s’alignent, il pourrait être dans une position intéressante lorsqu’il disputera un de ses trois matchs en main sur le Crew, mercredi, lors de la visite du Fire au Stade Saputo.

Élan

Dominic Oduro a mis l’accent sur l’importance de s’inspirer de la victoire de 2 à 1 face à Orlando City, il y a une semaine.

«Nous devons poursuivre sur l’élan de la semaine dernière et une fois qu’on aura un rythme de croisière, on pourra enchaîner les victoires.#»

Samuel Piette, qui risque fort d’obtenir un premier départ, met aussi l’accent sur l’importance d’aligner une deuxième victoire consécutive pour la première fois depuis le 3 juin.

«C’est assez serré en ce moment, on n’est pas trop loin des séries et les matchs qui s’en viennent sont tous contre des rivaux directs.

«Perdre pourrait être très coûteux, mais gagner peut être une bonne récompense qui nous permettrait de monter au classement.»

Une lancée

Biello souhaite surtout voir son équipe profiter de ce déplacement dans la Ville de l’amour fraternel pour se mettre solidement sur les rails.

«On a quatre matchs de suite à domicile après ce match-là et c’est là qu’on va faire notre poussée pour trouver le rythme et partir sur une séquence. »

Oduro est du même avis et croit, d’une certaine façon, que c’est la séquence qui va définir l’avenir à court terme de l’équipe.

«Avec les matchs à domicile qui nous attendent, il y a une fenêtre d’opportunité qui se présente à nous.»

Du succès

L’Impact a un certain succès contre l’Union cette saison avec une victoire à domicile et un verdict nul sur le gazon adverse qui a été ponctué d’une remontée de trois buts.

«La dernière fois que nous avons joué à Philadelphie, nous avions un certain contrôle, mais nous avons accordé trois buts qui auraient pu être évités, s’est rappelé Oduro.

«Nous devons cette fois-ci éviter toutes ces erreurs en déployant plus d’intensité.»

La victoire n’est donc pas impossible puisque l’Union a laissé pas mal de points sur la table à la maison.

Mancosu ou Jackson-Hamel?

Biello a donné plusieurs coups de patin quand il a été question du choix de son attaquant partant entre Matteo Mancosu et Anthony Jackson-Hamel.

«On a trois matchs en une semaine, Matteo est un élément important, on ne serait pas allés en finale d’association sans lui l’an passé.

«J’utilise Jackson parce que ça va bien pour lui, tous les deux peuvent être efficaces que ce soit comme partant ou à partir du banc.»

Mancosu n’a que trois buts en 17 matchs, le dernier remontant au 10 juin. Jackson a fait bouger les cordages six fois en 12 rencontres et a inscrit un doublé à Philadelphie, le 22 avril dernier.