Alouettes c Stampeders

Crédit : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal

Alouettes

Alouettes: une preuve de résilience

Publié | Mis à jour

L’unité offensive des Alouettes de Montréal cherchait à faire preuve de plus de constance depuis le début de la saison, et elle y est parvenue, lors du quatrième quart, dans le gain face aux Stampeders de Calgary, vendredi.

L’entraîneur-chef de la formation, Jacques Chapdelaine, a par ailleurs réitéré sa confiance envers ses joueurs offensifs, dimanche, lors de l’entraînement.

«C’est une confirmation de ce qu’on pensait, a dit Chapdelaine. Si on avait connu une pénurie au point de vue offensif, ç’aurait été alarmant, mais jusqu’ici cette saison, on a vu beaucoup de positif avec un manque de constance.»

«[Dans la victoire,] on a également vu la résilience de l’équipe. Après un troisième quart moins efficace, on a gardé notre concentration lors du quatrième quart.»

Le centre-arrière Jean-Christophe Beaulieu, qui a notamment réussi sa plus longue course en carrière en parcourant 27 verges lors d’une séquence offensive qui s’est terminée par un touché, a abondé dans le même sens.

«Depuis le début de la saison, nous voulons du rythme à l’attaque et nous voulons arrêter de nous tirer dans le pied avec de mauvaises pénalités. Ce n’était pas le cas en début de match, mais au quatrième quart, on y est parvenu. C’est du positif.»

Des correctifs qui rapportent

Malgré un lent début de match du porteur de ballon Tyrell Sutton, qui n’a traversé que 12 verges en sept courses après trois quarts, les entraîneurs ont opté pour l’utilisation du jeu au sol lors du dernier engagement, et la décision a rapporté.

Les Moineaux ont terminé la rencontre avec 143 verges de gain au sol.

«Les ajustements qu’on avait apportés avec la ligne offensive par l’entremise de l’entraîneur [de la ligne offensive] Paul Charbonneau me permettaient de croire qu’on pouvait aller chercher plus de gains.»

De l’aveu du garde Philippe Gagnon, il n’y a toutefois pas de quoi être satisfait. Le quart-arrière Darian Durant a été victime de ses deux premiers sacs de la saison.

«Nous sommes contents d’avoir une victoire, mais nous ne sommes pas satisfaits, a affirmé Gagnon. Il y a toujours des choses à corriger. Peu importe le résultat, nous regardons les vidéos pour cibler ce que nous devons corriger.»

Du mouvement

Les Alouettes ont annoncé en matinée avoir libéré les demis défensifs Chris Greenwood et Ryan Phillips de même que le porteur de ballon Miles Jones.

Chapdelaine a par ailleurs indiqué qu’il ne pensait pas voir Samuel Giguère dans la formation partante face aux Rouge et Noir, mercredi à Ottawa.

«Samuel continue de travailler pour un retour, a expliqué l’instructeur. Nous allons lui donner un petit peu de temps pour s’assurer qu’il reviendra à 100 %.»