Floyd Mayweather Jr. v Conor McGregor World Press Tour - Toronto

Crédit : AFP

Boxe

Conor McGregor aura fort à faire, selon Adonis Stevenson

Publié | Mis à jour

Adonis Stevenson est catégorique: Conor McGregor devra «tout donner dans les trois premiers rounds» contre le boxeur invaincu Floyd Mayweather le 26 août.

Même si l'Irlandais, champion de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), amorce le combat en lion, le détenteur du titre WBC des mi-lourds ne lui accorde aucune chance de l'emporter.

«Floyd passera la tempête des trois premiers rounds. Conor ne va pas à Las Vegas pour remporter une décision. [...] Il n'a aucune chance de gagner, mais il pourra repartir la tête haute», croit Stevenson.

«Superman» a donné son pronostic au journaldemontreal.com, au lendemain d'une conférence de presse animée entre McGregor et Mayweather à Toronto à laquelle il a assisté aux côtés de «Pretty Boy Floyd».

L'âge, un facteur avantageux pour «The Notorious»?

Plusieurs amateurs et experts évoquent la différence d'âge entre les deux combattants (28 ans pour McGregor, 40 pour Mayweather), mais aussi le fait que Mayweather est à l'écart de la compétition depuis deux ans, comme des facteurs qui pourraient influencer le résultat.

Puisque les deux sont associés au conseiller Al Haymon, Stevenson connaît bien Mayweather et il a précisé que «[depuis qu'il a accroché ses gants], Floyd n'a pas cessé de s'entraîner. Il court régulièrement et j'ai l'impression qu'il s'entraînera encore pendant de nombreuses années.»

De toute façon, le puissant cogneur considère que la vraie différence sera dans le ring.

«En tant que pratiquant d'arts martiaux mixtes, Conor touche à toutes les disciplines. Au début de ma carrière, je faisais du kick-boxing. Je suis donc bien placé pour comprendre [la situation de McGregor]. S'adapter à la boxe demande beaucoup de temps. C'est un sport très complexe. Tous les boxeurs qui y ont dévoué leur vie et qui se sont butés à Floyd ont perdu», a dit Stevenson, visiblement confiant que son ami sortira facilement vainqueur de ce duel tant attendu.

De bons mots pour McGregor

Bien qu'il ne croit pas vraiment aux talents de boxeur de «Mystic Mac», Stevenson reconnaît que McGregor a un talent inné pour la promotion.

«C'est un bon vendeur. L'UFC a fait un très bon travail avec lui, a-t-il estimé. [À Toronto], il entraînait tout le monde dans ses frasques. Il attire l'attention partout dans le monde. C'est un bon "trash talker", comme on dit dans le milieu. Même s'il n'a pas de chance [de gagner], il pourra être fier de ce qu'il a accompli.»

Et même si McGregor a attaqué personnellement son rival, notamment sur ses capacités en lecture, le clan Mayweather apprécie le spectacle.

«Je parlais avec le bras droit d'Haymon et le cousin de Floyd, et on riait pas mal! Oui, c'est du "trash talk", mais c'est de la "business". On ne donne pas un cours d'université. On ne monte pas sur scène avec des gants blancs. Quand c'est fini, on passe à autre chose. C'est bon pour les affaires», a précisé Stevenson.

Le champion passera son tour

Frais d'une victoire par K.-O. sur Andzrej Fonfara en juin, le pugiliste pourrait se mesurer à Badou Jack dans un avenir rapproché, si on se fie aux rumeurs. Verra-t-on «Superman» sur la carte du 26 août?

«Je viens de boxer, disons que le délai est plutôt court. Il y aura d'autres gros événements. Ce n'est que partie remise», a souligné celui qui aimerait bien affronter le tombeur de Sergey Kovalev et champion IBF, WBO et WBA, Andre Ward.

Des événements qui rapportent

La tournée promotionnelle qui s'est jusqu'à maintenant arrêtée à Los Angeles et à Toronto porte ses fruits.

Selon ce que Stevenson a appris, plus de trois millions de personnes ont déjà réservé le combat en passant par la télé à la carte, et ce, en Europe seulement!

«C'est le plus grand événement de tous les temps. Floyd est un génie d'avoir pensé à ce combat», a louangé «Superman».

L'affrontement Mayweather-Pacquiao tenu en 2015 avait généré plus de 4,4 millions d'achats de télé à la carte, en plus d'être le plus lucratif de l'histoire de la boxe professionnelle.

La tournée s'arrêtera à New York, jeudi, et à Londres, vendredi. Le combat entre Mayweather et McGregor se tiendra au T-Mobile Arena de Las Vegas, le 26 août.