Boxe

Artur Beterbiev ne veut plus continuer avec GYM

Publié | Mis à jour

Le boxeur Artur Beterbiev n’a pas digéré l’annulation par le Groupe Yvon Michel (GYM) de son combat éliminatoire IBF des mi-lourds contre Enrico Koelling, ajoutant en conférence de presse jeudi qu’il considérait son association avec GYM terminée.

Le promoteur avait pour sa part indiqué plus tôt dans la journée que l’affrontement, prévu le 29 juillet aux États-Unis, a dû être annulé, puisque le pugiliste n’était pas parvenu à obtenir un visa d’entrée au pays de l’Oncle Sam.

Or, l’athlète concerné croit plutôt que GYM a mis fin à ses espoirs après qu’il eut refusé de retirer la poursuite judiciaire déposée contre le promoteur.

Beterbiev (11-0-0, 11 K.-O.) reproche à GYM des retards de paiements à deux reprises. Celui qui évolue dans la catégorie des poids mi-lourds avait une première fois rejeté la version des faits de GYM par l’entremise de son compte Instagram, mercredi soir.

«Cette nouvelle tombe au beau milieu de mon camp d’entraînement et c’est très fâcheux. Le communiqué trompeur de GYM précisant que le combat était annulé parce que j’étais incapable d’obtenir un visa pour combattre aux États-Unis n’a fait qu’empirer les choses.»

Malgré tout, le cogneur a affirmé qu’il désirait demeurer à Montréal pour poursuivre sa carrière.