Impact

Deux minutes ont suffi à l'Impact face au D.C. United

Publié | Mis à jour

L’Impact n’aura eu besoin que de deux minutes au cours desquelles Blerim Dzemaili, impérial dans ce match, a récolté un but et une passe pour mettre la main sur une victoire de 2-0 contre le D.C. United devant 18 707 spectateurs festifs au Stade Saputo. 

La rencontre était diffusée en direct à TVA Sports.

À VOIR: Sommaire

Un but et une passe décisive de toute beauté pour Dzemaili

Dzemaili, qui a pris les commandes en l’absence d’Ignacio Piatti, a d’abord inscrit son 3e but de la saison en décochant un missile dans la lucarne droite qui n’a donné aucune chance à Travis Worra à la 21e minute.

À la 23e, le Suisse a reçu une passe de Chris Duvall à qui il a ensuite destiné une passe lobée.

Duvall n’a eu qu’à étendre le pied gauche pour diriger le ballon dans les cordages et marquer son premier but dans le maillot de l’Impact.

Visiblement fatigués lors de ce cinquième match en 15 jours, les Montréalais ont surtout travaillé en défense.

Incapable d’acheter un but cette saison, D.C. n’a cadré que deux de ses 19 tirs. Le pauvre Luciano Acosta a même frappé le poteau droit avec une dizaine de minutes à faire.

«On a des jambes fatiguées, ça c’est sûr, et on a beaucoup voyagé dans le dernier mois. On a fait le travail qu’on avait à faire», a convenu Mauro Biello.

En montée

Avec ce second jeu blanc en autant de matchs contre D.C. United cette saison, le Bleu-blanc-noir s’est finalement extrait de la cave du classement de l’Association Est.

Il a même fait un bond appréciable en passant de la 11e à la huitième position avec 21 points, un de plus que le Revolution de la Nouvelle-Angleterre (neuvième) et deux de mieux que Philadelphie (10e). Les deux équipes s’affronteront à Philadelphie, dimanche soir.

L’Impact est à quatre points du Crew de Columbus et de la sixième place. Columbus a toutefois joué trois matchs de plus.

«Défensivement, on a été bien, a noté Biello. Oui, ils ont eu beaucoup de chances, mais pas beaucoup ont été cadrées.

«On a été capables de casser leurs attaques. Nos lignes étaient un peu trop ouvertes en première demie.»

Camara le sauveur

Pourtant, ces deux minutes gomment une première demie qui a été en dents de scie pour les locaux, qui ont accordé pas moins de 12 tirs à D.C. dans les 45 premières minutes, mais aucun cadré. A-t-on mentionné que D.C. a la pire attaque de la MLS ?

Le jeu défensif a toutefois été efficace, surtout Laurent Ciman et Kyle Fisher qui ont effectué plusieurs bons tacles.

Hassoun Camara a quant à lui joué les sauveurs lors d’une séquence échevelée. Il a bloqué deux tirs coup sur coup de Luciano Acosta alors qu’il se trouvait dans le petit rectangle et a permis aux siens de garder la marque à 0-0 à ce moment.

L’apprentissage de Ballou

Visiblement fatigué, Ballou Tabla n’était pas dans son meilleur match, mais a réussi une combinaison intéressante avec Dzemaili peu de temps avant de sortir, en seconde demie.

Le jeune milieu de 18 ans devra toutefois apprendre à lâcher le ballon au bon moment plutôt que de tenter de dribler tous les adversaires pour finalement le perdre.

Il y a aussi Dominic Oduro qui voudra revoir un ballon qu’il a reçu à l’heure de jeu. Il s’est présenté fin seul devant Travis Worra et a envoyé la balle dans la tribune des Ultras.

Matteo Mancosu va lui aussi faire des mauvais rêves avec un tir à côté du but alors qu’il avait le filet tout à lui après une superbe pièce de jeu de Blerim Dzemaili.