Crédit : AFP

NFL

Un jugement pourrait profiter aux Redskins

Publié | Mis à jour

Une décision rendue par la Cour Suprême des États-Unis, lundi, pourrait permettre à certains clubs sportifs professionnels de protéger leur nom et leur logo, tout en continuant d’engendrer des revenus à partir de produits dérivés.

La nouvelle a été rapportée par le New York Times.

À la suite d’un jugement rendu en faveur du groupe de musique «The Slants», le quotidien avance que les Redskins de Washington, populaire club de la NFL, risquent également de gagner leur cause.

Il y a maintenant trois ans, le Bureau des brevets et des marques des États-Unis, le United States Patent and Trademark Office, avait annulé l'enregistrement du nom des Redskins de Washington, stipulant que l'appellation de l'équipe de la NFL était «offensante pour les Premières Nations».

Or, le récent jugement parle d'une violation du Premier Amendement de la Constitution des États-Unis d'Amérique si l'on bannissait certaines marques.

Au baseball, les Indians de Cleveland font également jaser. Un porte-parole du baseball majeur avait ainsi laissé savoir, en avril, qu’une transition était souhaitée dans le but de faire disparaître le «Chief Wahoo» parmi les logos utilisés par les Indians.