MLS

L'Impact fait face à une imposante charge de travail

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal entame une portion difficile de son calendrier de la saison régulière 2017 du Major League Soccer (MLS), avec quatre matchs en moins de deux semaines dont trois sur la route.

Mercredi, la troupe de Mauro Biello reçoit le Toronto FC dans le cadre du match-aller du Championnat canadien.

L’entraîneur-chef a d’ailleurs réservé un entraînement léger à ses joueurs lundi au Centre Nutrilait, histoire de récupérer après le nul de 3-3 arraché l’Orlando City SC ce week-end et de préserver les énergies de ses ouailles pour venger l’élimination subie en finale de l’Association de l’Est subie aux mains des Torontois.

«La clé, ça va être de vraiment se concentrer match par match et non de voir un bloc arriver en se disant : "Wow! On a une grosse charge de travail!"» a convenu le défenseur Hassoun Camara.

«Beaucoup de joueurs se souviennent du feeling après la défaite l’année passée, a admis Biello. C’est sûr que ça va être une motivation. On sait aussi que c’est la meilleure équipe de la ligue.»

Même si plusieurs critiquent le nouveau système à cinq défenseurs utilisés par l’Impact, Biello souhaite continuer dans la même veine. Malgré un calendrier chargé, Biello compte envoyer ses meilleurs éléments face au Toronto FC mercredi.

«Il faut s’adapter, a expliqué l’entraîneur. C’est normal qu’il faille un peu de temps pour trouver ses repères. Ce n’est pas parce qu’on a une demie difficile qu’on n’est pas capable de jouer dans ce système.»

Heureusement pour le club, le joueur désigné argentin et milieu Ignacio Piatti est offensivement en grande forme, mais l’équipe doit améliorer son jeu collectif.

«Collectivement, on doit grandir et faire en sorte de prendre moins buts tout en contribuant offensivement, a noté Camara. Nacho est magnifique en ce moment et je lui souhaite de continuer comme ça.»

Contre le Toronto FC, Daniel Lovitz se prépare à affronter son ancienne équipe.

«Même sans l’aspect personnel, je pense qu’il y a une bonne rivalité entre les deux clubs et je le savais en venant ici, a relativisé le défenseur qui prend la place d’Ambroise Oyongo, blessé pour le reste de la saison. Ça ajoute au tout, mais ça demeure un match dans lequel nous devons obtenir un résultat.»

D’après un reportage de Nancy Audet, TVA Sports.