Hugo Houle

Photo : Hugo Houle Crédit : SIMON CLARK/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Cyclisme

Mission accomplie pour Hugo Houle et son équipe

Publié | Mis à jour

«Nous pouvons dire mission accomplie!», s’est exclamé Hugo Houle à l’issue du Tour de Suisse de cyclisme sur route dimanche.

Au terme de la neuvième étape, un contre-la-montre de 28,6 kilomètres à Schaffhouse, le meneur de son équipe, l’Italien Domenico Pozzovivo, a réussi à se tailler une place parmi les cinq meilleurs au classement général.

Le Slovène Simon Spilak a conservé son avance des derniers jours au sommet du classement pour s’emparer du titre de champion du Tour de Suisse. L’Italien Damiano Caruso est deuxième avec un retard de 48 secondes et le Néerlandais Steven Kruijswijk) complète le trio de tête à 1 minute 8 secondes.

Pozzovivo (+2 minutes 37 secondes) pointe au quatrième rang et son compatriote suisse Mathias Frank est septième.

«Nous avons deux coureurs dans les dix premiers. Nous avons aussi gagné le classement par équipe de la meilleure formation du Tour de Suisse. Nous avions comme objectif de mettre un coureur parmi les cinq premiers au général», a fait savoir Houle, 43e.

Du côté de Cannondale-Drapac, le Gatinois Michael Woods (+26 minutes 23 secondes) a signé le meilleur résultat de son équipe avec le 26e rang.

Houle satisfait du contre-la-montre

L’équipe BMC s’est imposée à cette dernière épreuve avec un triplé formé de l’Australien Rohan Dennis (36 min 30 s), du Suisse Stefan Küng (+29 secondes) et de l’Italien Damiano Caruso (+47 secondes).

Pozzovivo a obtenu le meilleur résultat de l’AG2R La Mondiale avec une huitième place. «Il a fait un très beau chrono, impressionnant même», a commenté Houle, qui est quant à lui 20e.

«Je suis bien satisfait de ma performance, ç’a bien été et la forme était bonne. Le parcours était beau avec une montée à la fin et une descente technique. Une 20e place, c’est très respectable. C’était une bonne journée.

«C’était un très beau Tour de Suisse et la première fois que j’y participais. Il y avait de belles routes et températures. Ce fut un beau neuf jours pour l’équipe et moi.»