MLS

Le meilleur de la semaine en MLS!

Ian Gauthier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Cette 16e semaine de la saison 2017, en MLS, se termine avec le Toronto FC en tête du classement, mais attention : le Fire de Chicago, qui est allé gagner sur la pelouse du Revolution samedi, n’est plus qu’à un point (32 contre 31) de la terreur ontarienne.

Si le cas torontois n’étonne personne, voir le Fire prendre une telle vigueur dans la Ville des vents a de quoi étonner! Force est d’admettre que leur recrutement (Schweinsteiger, McCarty, Nikolic), à partir de l’hiver dernier, a été exceptionnel. Nikolic a connu un autre fort match, ce weekend, et ses 13 buts le placent confortablement en tête de la MLS à ce chapitre.   

Dans l’Ouest, l’excellent Sporting se maintient au sommet avec 27 points, mais derrière, ça se bouscule. L’étonnant Dynamo, les Timbers et le FC Dallas ont tous 24 points.

Mention spéciale aux Rapids, qui se sont sortis de la cave en remportant trois matchs de suite.

Voici le top-5 de la semaine en MLS :

5 – Almiron ne ralentit pas

La bougie d’allumage d’Atlanta, Miguel Almiron, a encore marqué, samedi, cette fois dans un gain de 3-1 contre le Crew. Almiron, une véritable fusée en possession du ballon, a pris la défense du Crew de vitesse avant de prendre une frappe qui est passée entre deux joueurs pour aller se loger tout juste à l’intérieur du poteau. Quel joueur. C’est bien normal que l’intérêt du public se maintienne dans cette ville.

 

 

4 – Nacho a tout fait

Ignacio Piatti, incontestable meilleur joueur de l’histoire de l’Impact en MLS, a encore offert l’une de ces performances éblouissantes auxquelles il a habitué les partisans du club, samedi, à Orlando. Après avoir servi un but sur un plateau d’argent à Blerim Dzemaili, l’Argentin volant a marqué deux buts coup sur coup en deuxième demie pour permettre à l’Impact de prendre les devants 3-2. Malheureusement pour lui, l’équipe a encore flanché dans les dernières minutes de jeu et a dû se contenter d’un authentique «match nul à saveur de défaite».

- À voir dans la vidéo principale -

3 – Du grand Altidore

Pour une première fois en six semaines, le Toronto FC pouvait profiter de la présence combinée de ses trois cadors, Michael Bradley, Jozy Altidore et Sebastian Giovinco contre D.C United. Altidore a marqué le premier des deux buts de son équipe en profitant d’abord d’une très belle passe de Giovinco, qu’il a acceptée avec une jolie touche avant d’y aller d’une finition d’élite. Le TFC vient de coller six victoires à domicile et représente sans conteste la meilleure équipe en Amérique du Nord. Et l’Impact doit les affronter dès mercredi en finale du Championnat canadien. Voilà qui risque d’être complexe.

 

 

2 – Contre-révolution

Comme mentionné plus haut, le Fire est allé battre le Revolution au Gillette Stadium, samedi, un bel accomplissement dans l’ensemble, parce que les «Revs» allaient plutôt bien depuis quelques temps. Le but gagnant, inscrit par Luis Solignac, est survenu à la suite d’une série de passes qui démontre à quel point la machine est bien huilée.

 

 

1 – Un coup franc bon pour un point

Le milieu de terrain des Whitecaps Christian Techera compte déjà quelques jeux spectaculaires à son actif depuis le début de la saison. L’Uruguayen de 25 ans a inscrit son quatrième filet de la saison, samedi, sur un coup franc parfait qui a permis aux Whitecaps de soutirer un verdict nul de 1-1 au FC Dallas.

 

 

LES BONIS

Blanco, des Timbers, marque un but qui rappelle... Marco Di Vaio

 

 

Il est rapide, ce Boateng. Et il est vif.

 

 

On a de nouveau aperçu une panthère, cette fois à Los Angeles

 

 

David Villa est rendu à 50 buts en MLS. Enfin, 51.

 

 

Josef Martinez est de retour au jeu. Regardez bien Atlanta grimper au classement