Crédit : AFP

Pittsburgh - Nashville

Fracture du tibia pour Nick Bonino

Publié | Mis à jour

Le joueur de centre des Penguins de Pittsburgh Nick Bonino a admis, dimanche, qu’il avait subi une fracture du tibia gauche, durant le deuxième match de la finale de la Coupe Stanley.

L’Américain avait été atteint à la jambe gauche par un lancer du défenseur P.K. Subban, lors de la première période. Il avait quitté momentanément le match avant d’effectuer un retour au jeu plus tard dans la rencontre.

Bonino avait pris part à la période d’échauffement du quatrième match de la finale, dans l’espoir de faire un retour au jeu, mais avait dû se rendre à l’évidence qu’il n’était pas en mesure de jouer.

« C’est un peu fou. Le tibia est fracturé tout le long. Les gens ont supposé que cela s’était amélioré, car j’avais essayé de patiner, mais cela a aggravé ma blessure, a avoué Bonino au Pittsburgh Tribune-Review. Je voulais juste voir si j’avais une chance de jouer, mais je n’étais pas capable de pousser avec ma jambe. »

Dans les dernières séries, l’attaquant, qui deviendra joueur autonome sans compensation en juillet a récolté quatre buts et trois mentions d’aide en 21 matchs.