LNH

L'ancien homme fort Chris Simon déclare faillite

Publié | Mis à jour

Rien ne va plus pour l’ancien homme fort dans la Ligue nationale de hockey Chris Simon.

L’ex-hockeyeur de 45 ans, qui a disputé son dernier match dans la LNH lors de la saison 2007-08 dans l’uniforme du Wild du Minnesota, a déclaré faillite et survit désormais grâce à des allocations de l’aide sociale, rapporte le journal Ottawa Citizen.

Simon dépeint un triste tableau à l’intérieur des documents de la cour, dans lesquels il établit le montant de sa dette à plus d’un demi-million de dollars.

Cette dette inclut notamment plus de trois ans de pension alimentaire pour enfants, soit un montant total de 128 875 $, accumulé depuis qu’une blessure à un genou a mis fin à sa carrière après qu’il se soit expatrié dans la KHL.

Au cours de sa carrière, Chris Simon a accumulé près de 15 M$ américains.

Le natif de Wawa en Ontario demande à la cour de le libérer de sa dette familiale, plaidant qu’il est privé de revenus depuis plusieurs années et est incapable de travailler en raison de blessures subies au cours de sa carrière. Des blessures qui incluent des problèmes neurologiques «attribuables à des traumatismes crâniens subis lors de sa carrière de hockey».

Le pugiliste a été impliqué dans plus d’une centaine de combats dans la LNH et a cumulé 1 824 minutes de pénalité. Il aussi reçu l’une des plus longues suspensions jamais décernées par la LNH, en 2007, alors que le préfet de discipline Colin Campbell l’avait suspendu pour 25 matchs.

Chris Simon souffre également de dépression, d’anxiété, d’un syndrome post-traumatique et d’arthrite à ses épaules, à ses mains, à ses genoux, à son dos et à son cou.

Quelques jours avant d’avoir déclaré faillite, Simon et un groupe d’anciens joueurs de la LNH ont intenté un recours collectif contre la ligue pour des millions de dollars en dommages. Les plaignants accusent la LNH d’avoir erré dans le dossier des commotions cérébrales.