Crédit : Sébastien St-Jean / Agence QMI

UFC

St-Pierre souffre d'une blessure à un oeil

Publié | Mis à jour

Georges St-Pierre a avoué vendredi qu’une blessure à l’œil est à l’origine du délai expliquant le retard quant à son éventuel retour dans l’octogone.

Le combattant originaire de Saint-Isidore a fait cette déclaration lors d’une conférence à l’occasion de l’événement C2 Montréal.

Le principal intéressé n’a pas voulu expliquer comment il s’était infligé cette blessure, mais il a admis qu’il n’avait toujours pas retrouvé parfaitement sa vision. Son médecin lui aurait conseillé d’éviter les combats simulés jusqu’au mois de septembre.

St-Pierre était censé affronter Michael Bisping pour le titre des poids moyens de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) au mois de juillet, mais son incapacité de grimper dans l’octogone a changé les plans.

«L’UFC et tous les gens concernés savaient que je ne pouvais pas me battre en juillet, mais ils ont tout de même insisté pour entamer la promotion du combat, a avoué St-Pierre. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’expliquer pourquoi je ne me battrai pas cet été.»

Le président de l’organisation Dana White a récemment mentionné que l’ancien champion des poids mi-moyens allait finalement tenter de regagner sa ceinture face au tenant du titre. Présentement, c’est Tyron Woodley qui détient la ceinture, mais ce dernier devrait défendre son trône face à Demian Maia. Ce duel n’a pas encore été confirmé, mais il serait logique que Maia obtienne une chance, lui qui a remporté ses sept derniers combats.

Depuis qu’il a annoncé son retour, GSP avait mentionné qu’il désirait se battre aux alentours du mois de novembre afin d’être prêt à 100 %.

Son dernier combat remonte à 2013, alors qu’il avait vaincu Johny Hendricks par décision partagée.