Jessica Klimkait

Photo : Jessica Klimkait Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Sports amateurs

Une première médaille en Grand Chelem pour Jessica Klimkait

Publié | Mis à jour

Jessica Klimkait a été la seule représentante du pays à monter sur le podium du Grand Chelem d’Ekaterinbourg, en Russie, samedi. En action chez les moins de 57 kg, la judoka a mis la main sur le bronze.

«Je me suis bien battue. Je suis contente parce que c’est ma première médaille en Grand Chelem!» a commenté Klimkait.

La judoka de Whitby a connu un bon début de journée en envoyant au tapis ses deux adversaires du tableau préliminaire. Toutefois, la situation s’est inversée en demi-finale lorsque la Japonaise Nae Udaka a remporté l’affrontement par ippon. La Canadienne s’est reprise à son dernier combat pour le bronze après avoir battu par deux waza-ari la Russe Daria Mezhetckaia.

«En demi-finale, mon adversaire avait une bonne stratégie contre moi et je n’ai pas réussi à contrôler le match. J’ai dû augmenter mon intensité. Aux Championnats panaméricains, il y a quelques semaines, j’ai battu la fille qui a gagné la compétition aujourd’hui, la Panaméenne Miryam Roper. Je sais que si j'avais fait la finale, ça se serait sûrement bien passé pour moi», a ajouté Klimkait.

Des Canadiens près du podium

«Guica, Tremblay et Margelidon ont tous eu de très bonnes chances de monter sur le podium. Les trois ont commencé la compétition en force, mais ont manqué de peu une médaille», a fait savoir l’entraîneur de l’équipe nationale féminine, Sasha Mehmedovic.

La Montréalaise Ecaterina Guica (-52 kg) a pris le cinquième rang de sa catégorie. Elle a signé une fiche d’une victoire et une défaite dans les préliminaires. Au repêchage, elle s’est défaite par ippon de la Bélarusse Darya Skrypnik. En finale pour le bronze, c’est la Française Amandine Buchard qui a gagné par ippon en seulement 13 secondes.

La Saguenéenne Stéfanie Tremblay (-63 kg) a également fini cinquième. Après une victoire et une défaite dans les préliminaires, elle a gagné par ippon contre la Russe Diana Dzhigaros au repêchage. Finalement, elle a perdu face à la Brésilienne Mariana Silva pour le bronze.

De son côté, Arthur Margelidon (-73 kg) s’est imposé à ses deux premiers combats, mais c’est le Japonais Soichi Hashimoto, éventuel médaillé d’or, qui a été le plus fort en demi-finale grâce à un ippon. Le Montréalais a perdu son match pour une des médailles de bronze contre le Français Benjamin Axus et a conclu en cinquième place.