Boxe

Adonis Stevenson répond à ses détracteurs

Publié | Mis à jour

La dernière fois qu'Adonis Stevenson a défendu son titre des mi-lourds de la WBC contre un aspirant obligatoire, c'était il y a trois ans et demi.

Ses derniers adversaires, tout comme son prochain, Andrej Fonfara, ne sont pas des pieds de céleri, mais ne font pas partie de l’élite non plus.

Le fait qu’un combat contre des pointures comme Sergey Kovalev ou Andre Ward ne soit pas encore dans les cartons attire de plus en plus de critiques à l’endroit du boxeur de 39 ans. Les amateurs de boxe et même certaines personnes issues du milieu soupçonnent, à tort ou à raison, que Stevenson n’est pas pressé d’affronter un boxeur qui pourrait réellement le mettre en difficulté.

Le principal intéressé, rencontré à l’entraînement jeudi, a eu une réponse toute simple à propos de ces accusations.

«Ils peuvent dire ce qu'ils veulent, je n’en ai rien à cirer de ces gens-là.»

Voyez le reportage de Nancy Audet dans la vidéo ci-dessus.